Bientôt des hologrammes dans les écoles

Les hologrammes auront bientôt leur place dans les écoles. Support pédagogiques, ils formeront un vivier de témoignages historiques.

Les livres deviennent tablettes et les professeurs pourront dans un futur proche, et en dehors de toute science fiction, profiter de l’aide d’hologrammes pour intéresser les élèves à leurs cours.

Tous les collégiens, lycéens et étudiants en général l’ont vécu. Ces heures de cours à regarder sa montre en espérant que la sonnerie libératrice retentisse enfin. Pourquoi ? Il arrive qu’une heure de classe passe plus rapidement lorsque le professeur est particulièrement passionnant, et donne de sa personne pour rendre son exposé vivant.

“Vivant”, voilà le terme qui convient. Et s’il était possible dans un futur proche de ramener à la vie (ou presque) des personnages ayant participé à de grands faits historiques afin de bénéficier de leurs témoignages ? Le cours ne serait-il pas justement plus “vivant” et donc plus intéressant ?

Les membres de l’institut des technologies créatives de l’USC (University of Southern California) et la fondation pour le souvenir de la Shoah ont commencé à enregistrer les témoignages de survivants de l’holocauste.

Pinchas Gutter, 80 ans, retenu dans un camp de concentration nazi en Pologne a participé à cette expérience en répondant à une interview. Filmé sous tous les angles dans un dôme éclairé par 6 000 LED, l’hologramme va pouvoir répondre aux questions des étudiants dans une classe interactive. Il suffit pour cela que l’ordinateur puisse comprendre les questions des élèves et, bien entendu, que celles-ci aient trouvé des réponses lors de l’interview.

YouTube Preview Image

0 comments
Votre adresse email