Bientôt le Salon E-commerce Paris 2012

Du 18 au 20 septembre, les professionnels de l’ecommerce se donnent rendez-vous à Paris, porte de Versailles pour le fameux salon E-commerce Paris 2012. Dans moins de 7 jours, les portes du salon web le plus attendu en France s’ouvriront. Au programme de cette 9ème édition, des conférences, des rencontres, des discussions autour des grandes tendances et des innovations du e-commerce.

E-Commerce Paris met aussi plus particulièrement l’accent sur le M-Commerce et le Social Commerce, deux secteurs en fort essor que les e-marchands ne peuvent plus ignorer. Alain Laidet, Fondateur du salon indique :

Le défi de ce salon est de donner à voir, entendre et tester toutes les dernières innovations pour le e-commerce, qu’il soit sur le web, les réseaux sociaux, le mobile ou dans ses nouvelles incarnations dans la distribution physique. E-Commerce Paris 2012 proposera cette année un tour d’horizon très complet de tous ces sujets.

Revenons quelques instants sur les standarts de l’e-commerce, le m-commerce et le social commerce.

Les standards de l’e-commerce

Pour optimiser les ventes en ligne, il est important de s’adapter aux goûts et attentes des internautes. Cela semble simple, mais comprend en réalité un nombre incroyable de paramètres à connaître.

Or, bien des commerçants ont dû créer leur propre e-boutique pour survivre, sans rien y connaître aux spécificités de la vente sur internet. Le salon de l’e-commerce proposera des formations pour justement se rencarder sur les points fondamentaux ou au contraire très poussés de ce type de commerce. Des expositions auront également lieu dans l’objectif de sensibiliser les visiteurs et d’informer sur les évolutions de la vente en ligne, telles que la vente privée. En effet, ce procédé cause du tort aux boutiques standards…

Le M-commerce au cœur du salon

M comme Mobile. Le e-commerce comme l’ensemble des sites internet n’a pas d’autres choix que de se plier aux nouvelles tendances de navigation des internautes : le web mobile.

Représentant un pourcentage non négligeable de prospects, les internautes surfant depuis leur téléphone portable sont devenus la cible des commerçants. Pour les séduire, les webmasters créent une version mobile de la boutique en ligne (e-commece standard ou encore pour de la vente privée), mais aussi des applications qui amuseront et inciteront à l’achat. Cela découle logiquement des nouvelles technologies comme l’IPhone ou encore l’IPad et autres tablettes tactiles propice aushopping sur la toile.

Le social commerce aussi sera abordé

Ce sont les cybernautes qui ont commencé l’introduction du e-commerce sur les réseaux sociaux, sans forcément s’en rendre compte. Des critiques positives ou négatives à l’encontre d’un site de vente en ligne, des ventes d’objets d’occasions… Les commerçants du web ont dû s’y mettre pour entretenir ou améliorer leur e-réputation et s’installer dans le quotidien des clients. Un moyen formidable d’étendre la prospection sans plus aucune frontière !

0 comments
Votre adresse email