Clair2011, un phare pour l’école aujourd’hui

Fin janvier s’est tenue la conférence Clair2011 sur le thème «Voir l’éducation autrement». Celle-ci se tenait au Québec, à Clair précisément. Selon le site officiel de Clair2011, il s’agissait plutôt d’une “non-conférence” (ou BarCamp) regroupant des éducatrices et éducateurs en cheminement afin de réfléchir sur l’école en transformation vers un lieu animé par ce que permettent les outils du «Web 2.0».

L’un des initiateurs, Mario Asselin (ancien directeur d’école, est un célèbre rédacteur de blogs), consultant écouté des deux côtés de l’Atlantique, résume bien l’état d’esprit des participants :

Je me souviens très clairement du moment où j’ai vraiment pris conscience de ce qu’on était venu faire à Clair 2011. Sébastien Paquet venait juste de terminer sa présentation dans laquelle il nous bombardait de concepts inusités (followership, Littératie de réseau, Dissensus, chaordination, colibération). J’avais une question en tête et l’occasion est venue de la lui poser : «Tu es un universitaire Sébastien… Si tu avais à nommer la première chose à faire dans le milieu universitaire pour faire progresser les choses en éducation, tu dirais quoi ?» Sa réponse : «La collaboration ouverte !»

Cette “collaboration ouverte” à Clair2011 réunissait aussi bien des pédagogues, des éducateurs, des personnels liés à l’éducation que des élèves eux-mêmes. Comme l’écrit Laurence Juin (enseignante au lycée professionnel Pierre Doriole de La Rochelle et conférencière à Clair2011)  à propos de son expérience de l’utilisation de Twitter dans son Wiki :

L’une des forces de Clair n’est pas de créer un événement coupé de la réalité éducative mais bien d’y plonger tous les participants. Conférences scientifiques, foire pédagogique, BarCamps, discussions, échanges certes, mais il existe un autre temps aussi fort : l’immersion dans les classes pour suivre un vrai cours, avec de vrais enseignants et de vrais élèves. Qu’on nous parle de TBI, de robotique, de balladodiffusion, de blog est une chose, qu’on nous montre les applications concrètes et interactions élèves-enseignants en est une autre ! Comment parler d’éducation, de nouvelles technologies sans avoir l’avis, l’implication des élèves ?

La twittosphère éducative francophone aura été très animée durant ces trois jours. #Clair2011 a même côtoyé #egypt et #JustinBeiber en termes de mots clés les plus populaires sur Twitter !

Au-delà du bruit, des idées ont fait mouche. «Voir l’école autrement» est un sujet qui nous concerne tous et qui interroge chaque acteur du monde de l’éducation. Mario Asselin n’exagère pas, quand à l’heure des bilans, il se demande si une véritable communauté éducative en ligne n’est pas en train de prendre forme. Clair2011 aura permis de faire un pas supplémentaire.

Les journaux télévisés consacrent désormais quelques instants pour parler “pédagogie” et utilisation du numérique dans les apprentissages des élèves. Est-ce une coincidence ? Et si de nouvelles pratiques, relayées par les réseaux sociaux, permettaient de surmonter les «vieux» problèmes des résistances aux changements de l’école. Et si l’organisation du travail à l’école était recentrée sur les besoins des enfants et non sur les besoins des adultes ? Et si l’effort était partagé pour montrer aux élèves que l’école finalement c’est pour eux qu’elle existe ? Les expériences conduites en France avec l’utilisation de Twitter montrent que l’élève est davantage motivé et attentif à bien faire lorsqu’il s’inscrit dans une pratique “sociale” qui ne se borne pas aux murs de la classe. Puissent les travaux de Clair2011 irriguer la  réflexion sur l’éducation en France.

Dans cette vidéo la classe CP de Dunkerque de Jean-Roch.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=odt9l1WdtRk[/youtube]

Dans cette vidéo, les classe d’Amandine Terrier (@AmandineTer) et de Laurence Juin (@frompennylane)

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=fnlaYphp43c[/youtube]

1 reply to this post
  1. Merci pour l’article très complet.

    Une petite précision… Le village de Clair est situé au Nouveau-Brunswick une province voisine du Québec, au Canada 😉

    Mario Asselin

Leave a Reply