Emilie Simon en Bref : 1 concert salle Pleyel, du cinéma et 2 nouveaux clips

Le 29 avril 2012, Emilie Simon a donné une représentation unique de son concert “A Night With Franky”, à la salle Pleyel, à Paris.

Pour cette occasion, Locita a rencontré la jeune artiste, qui nous a accordé une interview, et nous a permis de prendre des photos du concert.

“A Night With Franky” à la salle Pleyel

Un concert unique autour de l’album “Franky Night” qui est aussi la bande-originale du film “La Délicatesse” des frères Foenkinos, et du film “Quand je serai petit” de Jean-Paul Rouve.

D’ailleurs Stéphane Foenkinos, ainsi qu’Audrey Tautou et François Damiens – les interprètes de “La Délicatesse” – et Jean-Paul Rouve étaient présents à la salle Pleyel. D’autre personnalités étaient également venues écouter Émilie : Lou Doillon, l’équipe de la série Bref (Kyan et Keyvan Khojandi, Navo…), Elie Seimoun, Michel Denisot…

Ce concert unique à la salle Pleyel, fut un moment d’émotions, où le public a pu retrouver Émilie Simon sur scène, après 3 ans d’absence.
Mais cet évènement a surtout permis à la demoiselle de revisiter de nombreuses chansons de son répertoire, la première partie du concert, étant réservée aux titres phares des 5 premiers albums de la chanteuse.

Émilie débute le concert seule au piano, sur le titre “Désert” : une sorte de communion avec le public après un retour tant attendu. Lors du titre “Flowers”, les spectateurs découvrent une sérénade inversée, les musiciens aux balcons de la salle, jouant pour la belle qui les regarde d’un air mutin. Pour cette chanson et une majorité des chansons du concert (“To the Dancer in the Rain”,” The Frozen World”, “Bel Amour”, “Franky’s Princess”…), Émilie Simon a choisi une réorchestration faisant la part belle aux cuivres et percussions en tout genre. Une incursion dans la salle, pour le titre “Dreamland” ravit les premiers rangs.

Après une courte entracte, c’est la rencontre with Franky Knight : changement de robe, de coiffure, présence d’un totem étrange. L’ambiance est plus sobre, la demoiselle aussi. Les instruments sont atypiques (lame sonore d’Alexis Faucomprez, totem-percussions…), les couleurs et les ombres changeantes, les émotions bien palpables… “Franky’s Princess” est le titre de cette seconde partie qui réveille le public, parfois un peu amorphe dans cette magnifique salle aux rangées bien alignées. L’album “Franky Knight” est chanté dans l’ordre.

La princesse offre à son Chevallier ce concert intimiste, sensible et poétique. Un moment unique que le public présent n’oubliera pas.

 

Grâce aux miracles de la technique, et pour le bonheur de tous, le concert était retransmis, en direct, sur le site Internet de la Cité de la Musique où il est d’ailleurs toujours visible jusqu’au 29 août 2012.

L’interview d’Émilie Simon

Dans cette interview, Émilie nous parle entre autres : de son actualité, de ses presque 10 ans de carrière, de ses fans et bien entendu du concert qui allait se dérouler quelques heures plus tard.

Interview Emilie Simon le 29avril 2012 à la Salle Pleyel – A Night With Franky

Déjà 3 clips pour Émilie Simon et Franky Knight

Le dernier clip en date d’Émilie Simon pour le titre “Franky’s Princess“, a été réalisé en stop motion, par le jeune bruxellois Gerlando Infuso. Un clip féérique aux accents de contes merveilleux où la princesse retrouve son chevalier. Un clip qui correspond bien à l’univers poétique de la chanteuse et rappelle le making-of du clip “Flowers”.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=BXSuAN3BSYA[/youtube]

Il y a quelques mois, avant même la sortie du film “La Délicatesse”, sortait le clip “Mon Chevalier” réalisé par les frères Foenkinos où Émilie Simon, se confondait avec le personnage joué par Audrey Tautou dans le film.

Avec la sortie du film “Quand je serai petit”, le public a pu découvrir avant “Franky’s Princess” un nouveau clip réalisé cette fois-ci par Jean-Paul Rouve. Le clip de “jetaimejetaimejataime” mêlant des images du film dont il compose la BO, et d’images du concert “A Night with Franky”.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wppajEOnljI[/youtube]

Émilie Simon, le cinéma et la télévision

On le sait depuis longtemps, et encore plus depuis la fameuse “Marche de l’Empereur” Émilie Simon et le cinéma c’est une grande histoire d’amour !
Son actualité le prouve : 2 bandes originales de film signées et à l’écran cette année, un Festival de Cannes avec “La Musique à l’Image” et une montée des marches, ainsi qu’une participation au Jury de Paris Cinéma 2012.
Et cela paraît donc comme une évidence, que la princesse des BO, ne s’arrêtera pas si facilement de côtoyer le 7e art.

On notera également son apparition rapide dans le film “La Délicatesse”, mais également son incursion musicale et physique dans la série “Bref” ! Kyan Khojandi et l’équipe de “Bref” semblant faire partie des fans inconditionnels de la chanteuse.


D’ailleurs, mi-juin 2012, l’actrice tournait avec Monia Chokri et Pierre Lapointe pour un court-métrage franco-québécois “La Trilogie du Canard“, réalisé par Stéphane Foenkinos. Le personnage de Pierre Lapointe, rôle spécialement écrit pour lui, est un jeune homme lunatique qui se fait utiliser par un couple de lesbiennes avant d’être finalement rejeté.

À suivre…

Crédits photos : Vanessa Franzini, Pierre Lapointe

Leave a Reply