Facebook lance la construction d’un datacenter green en Suède

Facebook a annoncé la construction d’un datacenter en Suède dans la ville de Lulea, située au sud du cercle polaire arctique. Cette région est reconnue pour ses fjords, son froid sec, ses paysages magnifiques… Mais aussi pour la présence de nombreux data centers appartenant à de nombreuses entreprises internationales de haute technologie. Facebook est la dernière en date à rejoindre le cercle polaire.

La région est plébiscitée par ces entreprises pour son air froid, la température moyenne y est de 2°C,  qui refroidit les serveurs pour un moindre coût financier et écologique.

L’autre intérêt de Lulea est la présence d’un fleuve sur lequel un barrage hydraulique fournit une quantité d’électricité renouvelable importante dans toute la région, et dont bénéficiera Facebook.

Avec la construction de ce datacenter “propre”, Facebook espère faire oublier son image de gros consommateur d’énergie fossile, dont il avait été accusé en avril dernier par Greanpeace. L’organisation internationale verte l’accusait en effet d’avoir implanté son centre de données dans l’Oregon, un Etat américain gros consommateur de charbon.

Facebook semble avoir pris en compte les critiques des associations écologiques et de ses membres. Un post lui demandant de revoir sa politique écologique a reçu plus de 69 000 commentaires en moins de 24h… Un groupe l’appelant à revoir sa politique environnementale compte près de 180 000 membres…

Facebook était jusqu’à présent une des dernières entreprises high tech à ne pas accorder d’importance à l’écologie et à sa consommation d’énergie.

Ce Datacenter “vert” sera le premier centre de données installé en Europe par la firme américaine. 3 serveurs de 28 000m² sont prévus pour 2014, le premier verra le jour d’ici 1 an.

L’or blanc des pays scandinaves est aujourd’hui devenu un véritable enjeu économique dans la green IT, pour l’optimisation du refroidissement des serveurs gros consommateurs d’énergie. Une façon de donner une image plus proche de la nature pour la plupart d’entre elles.

1 comments
MissEm
MissEm

Article très intéressant mais je me pose la question suivante : est-ce que les datacenters ne réchauffent pas cette région de Suède ? Je suis un peu sceptique. :)

Votre adresse email