Facebook se moque des prévisions du Guardian

Iain MacKenzieDans un article récent, le célèbre quotidien britannique, The Guardian, démontrait que de nombreux utilisateurs britanniques avaient décider de quitter le réseau social des réseaux sociaux, Facebook.

Dans cet article intitulé “Facebook désertés par des millions d’utilisateurs sur l’un de ses plus gros marchés“, le journal anglais soulignait la perte de vitesse de Facebook face à des réseaux sociaux plus récents tels qu’Instagram et Path.

Faisant échos de l’alarmante étude mené par SocialBakers qui souligne que 4,5% des utilisateurs britanniques ont fermé leur compte, emboitant le pas aux 4% d’américains ayant fait de même, l’article précise, comme l’étude que Facebook ne se maintient que grâce aux pays émergeant comme le Brésil et l’Inde.

Cette “attaque” a provoqué une réaction assez drôle, et on ne peut plus à propos, de la part de Iain MacKenzie, responsable de la communication européenne pour Facebook, et basé en Angleterre, qui a publié un message sur son profil Facebook retraçant les différentes annonces de la chute du réseau social par The Guardian, et ce depuis 2007 ! (voir photo).

Cependant, les chiffres sont là et personnes ne pourra contester le fait que, face à Facebook, la concurrence progresse, et que les plus jeunes, notamment, commencent à déserter Facebook parce que leurs parents y ont ouvert des comptes !

MySpace aussi était “indéboulonnable” en son temps…

Leave a Reply