Facebook : un éditeur vend son fichier d’ un million de membres pour 4 euros

Un fichier de 1,1 million de membres du réseau social Facebook a été mis en vente par un éditeur peu scrupuleux pour la modique somme de 5 dollars.

C’est avec une grande surprise que de nombreux internautes ont pu découvrir, sur un site internet américain, la mise en vente d’un fichier contenant les noms, prénoms, adressse e-mail personnelle, et URL des profils permettant d’agréger des données supplémentaires. Une mine d’or que des spammeur mal intentionnés peuvent se procurer pour seulement 5 dollars, soit 0,000004 euro par adresse e-mail !

Selon l’annonce :”Les informations dans cette liste ont été collectés à travers nos applications Facebook et ne comprend que des utilisateurs actifs de Facebook, principalement des Etats-Unis, du Canada, de la Grande-Bretagne et de l’Europe[…] Il y a des utilisateurs d’autres pays mais il s’agit aussi presque exclusivement d’utilisateurs anglophones, puisque toutes les applications que nous proposons sont écrites en anglais et pour les utiliser correctement il faut lire les instructions”

Un fichier régulièrement mis à jour

Le vendeur dont l’identité est jusqu’à présent tenue secrète précise que “la liste est vérifiée et validée une fois par mois, donc vous n’aurez pas une liste remplie d’adresses e-mails invalides ou dupliquées”

Peu scrupuleux, l’annonceur a donc l’intention de laisser son offre sur Internet et de continuer sa diffusion auprès des gens intéressés par un tel fichier de contacts.

Une arnaque ? Apparemment pas…

Impossible de savoir pour le moment entre combien de mains est tombé ce fichier avec sa mine d’or de contacts. En revanche, l’un des acheteurs a laissé son témoignage. Le blogueur Bogomil Shopov semble avoir voulu vérifier le sérieux de la petite annonce. Après avoir réglé la somme ridicule demandée face à une telle offre, le blogueur s’est vu recevoir un document zippé contenant un fichier excel de 12 feuilles, chacune contenant environ 100 000 adresses e-mail.

Militant pour la défense des droits des internautes, Bogomil Shopov déclare: “J’ai fais une rapide vérification sur les données et surprise, surprise : la plupart d’entre elles sont vraies et je connais même certains de ces utilisateurs

Laisser un tel témoignage sur son blog sera certainement une très forte source de trafic pour le blogueur. Connait-il réellement certains des noms qui figurent sur le document ? Difficile d’en avoir la certitude. Dans tous les cas il semble évident qu’un tel éditeur devrait être facile à tracer, à condition que Facebook le veuille.

Leave a Reply