Faites parler les objets avec Ma Madeleine

L’entreprise s’appelle “Ma Madeleine” et son but est de faire parler les objets… L’objectif semblait compliqué mais le fondateur de la start-up, Arnaud Lendormy l’a fait, et de belle manière.

Son idée : créer un espace en ligne sur lequel nous pourrions raconter l’histoire des objets qui nous tiennent à coeur. Le lien entre cet espace et l’objet en question est réalisé via la technologie QR Code. L’histoire de l’objet est alors partagée par quiconque flash le code. Ma Madeleine se positionne comme un produit/service dédié au storytelling.

Le storytelling est d’ailleurs utilisé jusqu’au bout de la chaîne puisque c’est une véritable histoire que les clients reçoivent lorsqu’ils commandent une madeleine. A l’ouverture, un petit carnet bien enveloppé dans du papier, entouré dans un bandeau de la marque, dans lequel figure un édito du fondateur. Le décor est posé, on croirait tenir entre les mains le Moleskine d’Hemingway. Et d’ailleurs, quoi de mieux qu’un carnet Moleskine pour utiliser la même stratégie marketing ! La stratégie est un peu copiée, mais modifiée… Quoi qu’il en soit, efficace.

Le carnet, entièrement vide d’écriture, est là pour garder une trace des objets que nous avons référencé (sur lesquels nous avons collé nos QR Code) car oui, tout est pensé, et les QR Code autocollants sont donnés par binômes identiques (un sur l’objet, l’autre dans le carnet).

Une fois les QR Code positionnés sur les objets et les pages web correspondantes remplies des informations souhaitées, plusieurs fonctionnements s’offrent aux détenteurs des madeleines. Il est ainsi possible de ne partager le contenu qu’avec certaines personnes, de limiter l’écriture sur la page de destination, ou au contraire d’ouvrir à tout le monde, et de laisser les personnes qui auront flashé l’objet s’exprimer et raconter leurs expériences avec l’objet.

Vous pouvez trouver Ma Madeleine directement sur leur site mamadeleine.fr ou sur Facebook.

Leave a Reply