“Feel Good” avec Kleenex

En ce moment en France, nous avons tous le même réflexe : on se couvre le plus possible et on vérifie à deux fois avant de sortir si on est bien équipé… de son paquet de mouchoirs.

Pour les têtes en l’air, notamment en Israël dont le froid est arrivé avant nous, Kleenex a lancé début janvier, une opération «Feel Good» pour venir en aide aux israéliens enrhumés en cette période de l’année.

L’idée est d’aller sur Facebook et d’aider les personnes se plaignant d’avoir le nez qui coule en leur envoyant tout simplement un lot de mouchoirs Kleenex.

Cette opération réalisée par l’agence israélienne Smoyz nous montre que les réseaux sociaux représentent une mine d’informations très pertinentes et marque l’absence de vie privée des utilisateurs de réseaux sociaux, très longtemps critiquée.

Comment ont-ils procédé ?

Pour dénicher ses 50 réseauteurs enrhumés, Smoyz a dû dans un premier temps, jouer les espions sur les réseaux sociaux en faisant une veille des tweets sur Twitter et des “posts” sur Facebook pour repérer les personnes malades. Cette opération d’intrusion ne s’arrête pas là puisqu’après avoir identifié ces personnes, ils faillaient enquêter pour découvrir leurs adresses postales et c’est en passant par les connaissances de ces 50 personnes qu’ils ont réussi à les obtenir.

L’impact sur les réseaux sociaux 

Pour 50 kits envoyés, il y a eu 650 000 impressions, 1 800 interactions et 100% des personnes ayant reçu le kit Kleenex ont “posté” une photo sur Facebook.

Pour conclure, on peut remarquer que sur des périodes-clés, le marketing alternatif peut permettre aux marques de “booster” leurs résultats. Il montre également que le marketing relationnel est en plein essor et qu’il faut entretenir une bonne relation avec ses consommateurs sur les réseaux sociaux

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=bGFflwe4mtI[/youtube]

Leave a Reply