Hopper à Madrid jusqu’au 16 septembre

Une rétrospective “Hopper” a lieu dans le célèbre musée Thyssen de Madrid jusqu’au 16 septembre !

En effet, le Musée Thyssen-Bornemisza présente une exposition de l’Américain Edward Hopper (1882 -1967), un des artistes clés de la peinture réaliste du XXème siècle.

Hopper, formé à la New York School of Art et fervent admirateur d’Edgar Degas et Édouard Manet, travaillait de manière lente et peu prolifique. Dès ses débuts, il a développé un style artistique qui lui était propre, très influencé par un caractère sombre, que l’on retrouve dans ses tableaux par la solitude des personnages. Sa peinture, remarquable par son traitement cinématographique et la maîtrise de la lumière, reflète l’Amérique de la Grande Dépression.

Nous allons connaître un peu la vie de Hopper. Il est né à Nyack, une petite ville sur le fleuve Hudson, au sein d’une famille bourgeoise. Il est entré très tôt en 1900 dans la « New York School of Art », une importante école qui a formé d’autres artistes de l’art américain, comme Rockwell Kent et George Bellows. Il a appris d’eux une peinture nette et propre, organisée dans une composition spatiale et parfaitement ordonnée.

Il a alors beaucoup voyagé afin de s’inspirer. En 1906, il vient en Europe pour la première fois, à Paris il rencontre le langage des impressionnistes. Il se rendra également à Berlin et à Bruxelle entre autres !

Il a acquis son langage lors de son second voyage à Paris où il créa « Saint-Germain » et « Fontainebleau ». Il a un contact avec Degas lors de son troisième voyage et grâce à lui, il perfectionne sa technique. Son périple en 1910 l’emmène en Espagne attiré par les grands artistes du moment comme Picasso, Monet, Manet, Daumier, Toulouse-Lautrec et Courbet. Il a connu bien évidemment le travail de Goya dont il était un fervent admirateur.

Cette exposition se divise en trois parties : la première parcourt la formation de l’artiste (de 1900 à 1924) à travers ses ébauches, peintures, dessins, illustrations, gravures et aquarelles. La seconde partie, à partir de 1925, nous invite à découvrir sa période de maturité artistique et nous donne une vision plus vaste de sa carrière.

L’exposition du grand maître du XXème siècle est le fruit d’une collaboration entre le Musée Thyssen-Bornemisza et la Réunion des Musées Nationaux de France.

Pour ceux qui n’auraient pas la chance d’aller à Madrid avant dimanche prochain, Hopper sera exposé au Grand Palais à Paris du 8 octobre au 28 janvier 2013.

Crédits photos : only-apartments.frwhattoseeinmadrid.com

Leave a Reply