Il ne fait pas bon aller au ciné avec ses Google Glass

Le 18 janvier dernier, un habitant de la ville de Columbus, Ohio (USA) a eu la fâcheuse idée de se rendre au cinéma avec ses Google Glass. Ce Glass Explorer, père de famille, a eu la mauvaise surprise de voir des agents fédéraux l’embarquer en pleine séance, au bout d’une heure de film.

En effet, voyant arriver ce joyeux bonhomme “armé” de ses drôles de lunettes, les responsables du cinéma AMC du centre commercial Easton Mall, Columbus, OH, ont alerté la MPAA (Motion Picture Association of America) qui gère les problématique de piratage de films. Inquiet d’imaginer cet explorer en plein enregistrement de la séance, ils ont contacté la DHS (Department of Homeland Security), rien de moins que le Département de la Sécurité Intérieure. Vous me direz qu’ils auraient tout simplement pu demander à ce monsieur d’enlever ses Google glass…mais non…c’est l’Amérique !

Notre explorer a donc vu débarquer “Jack Bauer” en plein film…mais le vrai…et a été conduit en détention pour interrogatoire pendant une bonne heure.

Comble du comble, l’homme était en pleine projection d’un film d’espionnage puisqu’il avait payé son billet pour “The Ryan Initiative”.

Un dizaine de policiers et d’agents l’attendaient à la sortie de la salle et il a eu beau expliquer que ses Glass étaient équipées de verres correcteurs, rien n’y a fait.

Il a été obligé de voir le contenu de ses dernières inspecté à la loupe par la DHS qui a apprécié les photo de sa femme et de son chien.

L’information révélée par nos confrère du blog américain The-Gadgeteer a été depuis vérifiée. La MPAA a déclaré se méfier grandement des Google Glass et rester alerte à leur propos dans des problématiques de piratage d’oeuvre.

Quant à la DHS, suite au scandale provoqué par la fuite de l’information, elle a du se fendre d’un communiqué laconique et direct :

On Jan. 18, special agents with ICE’s Homeland Security Investigations
and local authorities briefly interviewed a man suspected of using an
electronic recording device to record a film at an AMC theater in
Columbus.  The man, who voluntarily answered questions, confirmed to
authorities that the suspected recording device was also a pair of
prescription eye glasses in which the recording function had been
inactive. No further action was taken.

Notre explorer a été relâché au bout d’une heure et s’est vu offrir 4 places gratuites par AMC. L’histoire ne dit pas s’il s’y rendra muni de ses glass.

Leave a Reply