La 3D a désormais un nom : Gravity

Jusqu’au 26 septembre dernier, je ne voyais pas grand intérêt à la 3D. Puis, il y a eu Gravity !
Demain sort le “chef d’oeuvre” d’Alfonso Cuaron. Vous en avez peut-être marre de lire partout que c’est un chef d’oeuvre mais que dire de plus : c’est véritablement un chef d’oeuvre.

D’abord techniquement parlant, il n’y a rien à redire. Le travail effectué à la fois sur les prises de vues et sur la photographie donne un résultat époustouflant. Sans entrer dans les détails techniques de la réalisation, on a vraiment l’impression que le film a été tourné dans l’espace. A tel point qu’il y a quelques jours, un journaliste mexicain a demandé à Alfonso Cuaron “quelles avaient été les plus grandes contraintes d’un tournage dans l’espace ?”. Le réalisateur, d’abord surpris par la question, a, par la suite répondu, non sans humour, “l’apesanteur est le plus compliqué”.

Le journaliste est depuis devenu une star sur Twitter…à ses dépends.

Après 5 ans de bataille, le réalisateur, et son fils, Jonas, auteur du scénario, ont réussi a faire le film dont ils rêvaient. Chaque détail a compté. “On voulait faire un film où l’audience serait à la fois sur une montagne russe permanente mais vivrait en même temps de vraies émotions” nous a expliqué Jonas lors de notre rencontre à l’occasion de l’avant-première du film.

Même la bande sonore est incroyable. Comme l’explique le réalisateur “dans l’espace, il n’y a aucun son. On ne pouvait donc pas en mettre, mis à part les dialogues entre les acteurs. Il y a donc eu un gros travail sur la musique”.

Le père et le fils Cuaron ont travaillé de consort sur un scénario qui n’est pas un scénario catastrophe. “C’est un problème réel. Ce qui se passe dans le film pourrait vraiment arriver…peut être pas aussi vite, mais les déchets spéciaux se multiplient” explique Jonas Cuaron.

Partant de ce constat, les Cuaron se lancent dans l’écriture. “Au début, on pensait connaître l’espace. Après le premier draft, on a réalisé qu’on ne savait absolument rien !” raconte Jonas qui dit de sa collaboration avec son père “Pour lui, c’est de la main d’oeuvre bon marché”.

Cinq ans de travail pour un résultat époustouflant où la 3D prend enfin tout son sens. Même James Cameron ne s’y est pas trompé en déclarant au magazine Variety

« Gravity est une révolution. C’est le meilleur film sur l’espace jamais réalisé. J’ai été abasourdi, absolument terrassé par le film. Je pense que c’est la meilleure photo de l’espace jamais vue, le meilleur film sur l’espace jamais réalisé. »

S’il y n’y a qu’un seul film que vous devriez voir…C’est celui-là. Et, foncez pour la 3D ! Cela ne fait pas mal à la tête sauf pour la qualité de l’image, cela ne donne pas la nausée sauf pour le réalisme des scènes et cela n’est pas gênant de porter les lunettes…bon si, ça cela ne change pas, mais cela vaut vraiment la peine.

Et pour vous mettre l’eau à la bouche…
[youtube]http://youtu.be/ceeZgioKB50[/youtube]

[youtube]http://youtu.be/8DrnbAE9mJQ[/youtube]

On m’avait demandé un article sans spoiler…je m’en tire plutôt bien, je trouve

Leave a Reply