« La Plume et Le Poignard » : le nouvel album de Sinik

Sinik (né Thomas Gerard Idir) est un rappeur français né le 26 juin 1980 à Paris d’une mère française et d’un père kabyle et qui a passé son enfance aux Ulis dans l’Essonne. Il est également connu sous les noms de Malsain L’assassin ou encore de S.I.N.I.K.

A ce jour, Sinik a déjà vendu près d’un million d’exemplaires dont quatre albums studio, deux Street Albums, deux mixtapes et deux maxis et il est considéré comme le Eminem français.

Un style plutôt sobre et éloigné des clichés du rap américain

À l’âge de 8 ans, il rêve de devenir footballeur professionnel mais à 16 ans, sa passion pour le rap le conduira vers la  musique. Ses influences sont issues de NTM, IAM, mais surtout d’Ideal J. C’est à l’âge de 14 ans, qu’il rencontre la rappeuse Diam’s qu’il considèrera ensuite comme sa sœur et c’est elle qui le convaincra alors de se lancer dans la musique.

Il débute en 1996 avec le groupe l’Amalgame, devenu en 1998 le collectif Ul’Team Atom (formation réunissant plusieurs groupes de rap), et sortira avec celui-ci une mixtape nommée “At’Home 1er volet. Il quitte le collectif en 2000 et débute ensuite une carrière solo. La même année il sort son premier maxi, « Malsain »,  qui s’est vendu à plus de 1000 exemplaires. Avec l’argent récolté, il fonde le label Six-O-Nine : et c’est avec ce label qu’il sortira en 2002 son deuxième maxi « Artiste », qui s’est écoulé à 2500 exemplaires. La même année, il réalise la bande originale du film « 3 Zéros », tandis que son album « La main sur le cœur » arrive lui, en tête des ventes dès la première semaine d’exploitation.

Cet album fut disque de platine, avec plus de 250 000 exemplaires vendus.

Deux ans plus tard Sinik sort un album, « Attendant l’album », dans lequel il utilise un style d’écriture très personnel, avec une évocation de son vécu, de la situation des banlieues et de son point de vue sur le monde actuel. Cet opus est à ce jour considéré comme son meilleur album et il s’est vendu à plus de 40 000 exemplaires. Il sort la même année une mixtape, “Pour que les sons ne partent pas en fumée”, avec la collaboration d’Ul’team atom. Puis en 2005, il élaborera un autre projet avec un rappeur d’Ul’team Atom, Reeno, qui sera intitulé « Hors serim 2 », avec plusieurs featurings (Alibi Montana, Seth Gueko, Tir Groupé). La même année, il sort « La Main sur le cœur » son véritable premier album. Ce dernier s’est vendu à plus de 250 000 exemplaires et  a obtenu un double disque d’or. En 2006, Sinik sort un album, « Sang froid » dans lequel il aborde des sujets liés au monde de la rue, de la misère sociale ou encore de la drogue. Il va alors collaborer avec Tunisiano, Vitaa ou encore Kool Shen. Cet album s’est vendu à près de 300 000 exemplaires et est certifié disque de platine. Cette même année, il constituera la deuxième plus importante vente de disques pour la catégorie rap, derrière Diam’s et devant Booba. De même, il est à l’affiche du film « Tel père, telle fille » d’Olivier de Plas, où il interprète son propre rôle.

En 2007, il sort l’album « Le Toit du monde » qui évoque les problèmes mondiaux. Ce dernier est un succès, avec 215 000 exemplaires vendu et il obtient alors un double disque d’argent. En 2009, Sinik sort l’album « Ballon D’or », qui s’inscrit dans un style de rap beaucoup plus violent, puis, en 2011, il sort la «mixtape» « Le Côté Malsain » sous un format « Street Album ». Ce dernier est  entré directement en 8e position du top album avec 6 830 copies vendues durant la première semaine ; il comprend à la fois des chansons engagées et des morceaux autobiographiques.

Ainsi, Sinik sort son cinquième album le 24 septembre 2012. Ce dernier est intitulé « La Plume et Le Poignard » et comporte un featuring avec OrelSan, Medine ou encore Ol Kainry et Mister You. Le premier extrait  sera “De A à Z” et le second ” Legitime Défonce” avec Segnor Alonzo et “les 16 vérités” avec Médine.

Alors, n’hésitez pas à découvrir cet artiste via son site web, c’est la sortie de son tout dernier album!

Crédits photos : sinik609.com

Leave a Reply