La vidéo qui fait trembler l’anti-terrorisme US

Trois New-yorkais, passionné de sport extrême, on réussi un exploit en septembre dernier qui est loin d’être passé inaperçu.

En effet, James Brady (32 ans), Kyle Hartwell (29 ans) et Marko Markovich (27 ans) ont effectué, le 30 septembre 2013, à 3 heure du matin, un saut en parachute à partir du haut d’un gratte-ciel, en pleine nuit.

Le problème c’est qu’il ne s’agit pas de n’importe quel immeuble. Ils ont sauté du haut de la Freedom Tower, plus haut bâtiment de New York City qui a été érigé en lieu et place des tours jumelles du World Trade Center, abattues le 11 septembre 2001.

Au-delà de la dangerosité du saut, de la proximité des immeubles alentours et de la présence de passant et de voitures en dessous, c’est surtout les problèmes de sécurité qui ont alarmé les autorités locales et nationales.

Après une longue enquête, les trois casse-cous et un troisième complice, Andrew Rossig (33 ans), présent sur les lieux le jour du saut, ont été identifiés. Les trois sauteurs ont été interrogés et ont affirmé avoir agi de la sorte pour démontrer les failles de sécurité dans cet édifice censé être l’un des mieux protégés du monde.

Pour entrer dans la tour, ils n’ont, selon eux, qu’à sauter une simple clôture.

Les trois acolytes ont été condamnés pour cambriolage, effraction et mise en danger de la vie d’autrui, ce qui ne les a pas empêché de mettre en ligne, hier (NDLR le lundi 24 mars 2014), la vidéo de leur exploit. C’est tout de même cher payé pour une simple chute libre d’à peine 8 secondes (voir la vidéo en fin d’article à partir de 2’48”).

Ce ne sont pas les seuls à dénoncer les failles de sécurité dans la tour puisqu’il y a à peine quelques jours, un adolescent a réussi à pénétrer dans la tour en pleine nuit pour y admirer le lever de soleil à partir du 104 ème étage.

La vidéo du saut :
[youtube]http://youtu.be/nz7sxt9xeJE[/youtube]

Leave a Reply