Le CNN démisionne en bloc

Ce jeudi, dans un communiqué de presse, Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l’innovation et à l’économie numérique a annoncé la nomination de Jean-Baptiste Soufron au poste de secrétaire général du Conseil National Numérique.

Jean-Baptiste Soufron n’est autre que son propre conseiller numérique, qui quitte par conséquent le cabinet ministériel et laisse ses dossiers à Aymeril Hoang, également en charge de l’innovation.

Jean-Baptiste Soufron sera bien plus qu’un simple secrétaire général. Nommé pour engager « une réflexion sur la gouvernance du numérique, notamment sur le rôle du CNN », il a notamment pour mission de déterminer l’avenir du CNN, créé par décret du Président de la République le 29 avril 2011, avec pour mission d’éclairer le gouvernement et de participer au débat public dans le domaine du numérique, mais aussi du comité stratégique de filière (STIC) et du Comité stratégique pour le numérique (CSN).

La création du CNN avait toujours fait polémique quant à son instrumentalisation par la droite et à la sur-représentation du monde du ecommerce et des start ups tendances. Aujourd’hui avec la nomination de l’un de ses proches, Fleur Pellerin relance le débat. Rappelons qu’en avril 2011, Jean-Baptiste Soufron décriait la création du CNN dans une chronique sur le magazine en ligne Atlantico.

Les membres du CNN n’ont pas tardé à réagir en remettant leur démission au Président de la République, pour officiellement faciliter la réflexion sur la gouvernance du numérique, à l’exception de Gilles Babinet, nommé récemment “Digital Champion” par Fleur Pellerin auprès de la Commission européenne.

Les travaux du CNN ont jusqu’à présent permis de définir des axes d’action susceptibles de répondre aux enjeux de compétitivité des entreprises françaises dans plusieurs domaines : éducation et financement de l’économie numérique notamment.

Leave a Reply