Les noms de domaine avec accent s’ouvrent aujourd’hui

Les accents dans les noms de domaine sont désormais possibles. Annoncée il y a 3 mois, cette nouveauté concerne les noms de domaine en .fr, ceux en .com ou en .eu existant déjà.

Cette révolution porte sur 30 caractères spéciaux dont voici la liste : ß, à, á, â, ã, ä, å, æ, ç, è, é, ê, ë, ì, í, î, ï, ñ, ò, ó, ô, õ, ö, ù, ú, û, ü, ý, ÿ, œ.
Vous pourrez donc acheter : goûter.fr, garçon.fr, téléphone.fr,…

Plusieurs étapes

Dans un premier temps, seuls les titulaires d’un nom de domaine sans accent sont prioritaires. Ils peuvent réserver leur équivalent avec accent dès aujourd’hui. Par exemple, le titulaire du nom societe.fr est pour le moment le seul habilité à racheter société.fr. Ce ne sera qu’à partir du 4 juillet que l’achat des noms de domaine avec accent sera ouvert à tous. Le titulaire d’un nom de domaine équivalent perdra son privilège, puisque la règle qui s’appliquera sera celle déjà en vigueur : premier arrivé, premier servi !

Cybersquatting

Ce processus a lieu en plusieurs étapes afin d’éviter le cybersquattage des noms de domaine existants. Pour rappel, cette pratique consiste à enregistrer un nom de domaine correspondant à une marque, avec l’intention de le revendre – plus cher – par la suite à l’ayant droit, ou d’altérer sa visibilité.

De ce fait, le titulaire de nom de domaine television.fr aura tout intérêt à réserver télévision.fr, voire même télevision.fr et telévision.fr, pour éviter notamment toute dispersion des visites entre les différents sites, sachant que d’un point de vue SEO, le contenu est privilégié par rapport à l’URL.

Autres conséquences, des dépenses supplémentaires annuelles seront donc à prévoir pour les éditeurs de sites de contenus afin de protéger les déclinaisons de leurs domaines.

Et du côté des sociétés spécialisées dans l’enregistrement des noms de domaine, leurs revenus devraient augmenter avec l’afflux de demandes.

Soyez donc prudents si vous êtes titulaires d’un nom de domaine en .fr. Il vaut mieux prévenir que guérir pour éviter toute mauvaise surprise.

Crédit photo: Fotolia

Leave a Reply