Les réseaux sociaux à la mode en Chine

Les Chinois sont très connectés, avec plus de 600 millions d’internautes dans le pays, et aiment également rester en contact avec leur communauté. Les réseaux sociaux Chinois sont donc très développés, et permettent également aux Chinois de suivre les dernières informations de leur ville, ou de leurs idoles par exemple.

Mais quels sont les réseaux les plus utilisés dans le pays ?

Weibo

Weibo est le réseau social le plus important en Chine, avec plus de 500 millions d’utilisateurs et 50 millions d’utilisateurs actifs chaque jour. A cause de la censure en Chine, les médias traditionnels sont de plus en plus délaissés par les Chinois, qui les trouvent de moins en moins pertinents.

weibo-chine(2)Ainsi Weibo constitue une source d’information alternative qui plait beaucoup. 70% des utilisateurs considèrent que les informations du réseau sont fiables. Il faut dire qu’avec la rapidité de propagation de l’information sur le réseau, et grâce aux membres très actifs, ceux-ci arrivent parfois à contourner la censure et à parler de sujets plus délicats dans le pays.

Certains créent de plus des synonymes pour pouvoir parler des sujets interdits par le gouvernement sans être censurés. Le vocabulaire sur Weibo évolue donc très vite. L’influence de ce réseau est telle, que le gouvernement a récemment créé une loi, interdisant aux utilisateurs d’être « retwittés » plus de 500 fois. Un jeune Chinois a ainsi été arrêté en septembre pour avoir « propagé de fausses rumeurs ».

Weibo est un réseau où l’on partage les informations publiquement, contrairement à Wechat (voir ci-dessous). C’est un très bon outil marketing pour les marques, et plus de 300 000 marques ont ainsi leur compte officiel sur le réseau.

Une des façons d’utiliser ce réseau, est de faire appel notamment aux KOL (Key Opinion Leader), ou leaders d’opinion, qui sont des stars ou utilisateurs ayant plusieurs milliers ou millions de fans. En leur faisant partager des informations sur une marque, on peut influencer les followers de ces KOL pour qui l’opinion de leurs idoles est très importante. Cela permet notamment de créer un effet de buzz, et de toucher une large partie de la population chinoise.

Julien Boulard a réussit à se faire connaitre des chinois via Weibo, il communique sur son compte weibo des informations sur le vin et aujourd’hui vend des wine testing, et des formations aux professionnels du vin dans toute la Chine.

Weibo julien boulard

Les weibonautes sont en général jeunes, avec 70% ayant moins de 30 ans, et vivent dans les grandes villes de Chine, telles que Pékin, Shanghai, Canton, Chongqing…

Weibo est un réseau social incontournable lorsque l’on veut faire du marketing en Chine.

voir également :

Wechat

Wechat, ou Weixin en Chinois est un réseau sur mobile crée en 2011 par Tencent, une des plus grandes entreprises web de Chine, qui est devenu très vite très populaires, avec 400 millions d’utilisateurs dans le monde et plus de 200 millions en Chine.

l'oreal wechat 2(2)

C’est un réseau privé où l’on partage des informations avec ses contacts uniquement, contrairement à Weibo. On peut y partager des photos, des vidéos, à la manière de Facebook en occident. Les marques peuvent y créer un compte officiel, les utilisateurs peuvent devenir des fans de ces marques.

l'oreal wechat(2)

Un des avantages de Wechat pour les marques est que, étant sur mobile, les informations peuvent être géo-localisées. Une marque qui veut par exemple promouvoir un évènement dans une ville spécifique peut communiquer uniquement aux utilisateurs présents dans cette ville.

Comme le souligne David, qui est community manager dans le secteur du voyage : “le seul problème avec Wechat ,est le manque d’ouverture de ce réseau social qui ne permet pas l’ouverture au public, et les cercles fermés ne permettent pas de diffuser les messages. Il est aujourd’hui un bon moyen de fidéliser ces clients, de les garder dans son cercle d’amis et de communiquer avec eux par messages privés, un peu comme peu l’être Msn ou Qq mais version mobile.

P1

P1.cn est un réseau social pour les Chinois ayant un «goût pour les choses raffinées », lancé en 2007, qui est un réseau privé dédié aux Chinois les plus riches. Le réseau est désormais présent sur mobile avec une application dédiée. Les Chinois peuvent également utiliser leur compte Sina Weibo pour s’inscrire, mais ils doivent avoir au moins 5 contacts déjà membres du réseau, ou être cooptés. Le réseau a atteint 3 millions de membres en octobre 2013, mais il faut savoir qu’uniquement quelques centaines de nouveaux membres sont acceptés chaque jour, ce qui est peu à l’échelle de la Chine.

P1 emploi également environ 30 photographes à Pékin, Shanghai et Canton, qui repèrent les personnes les mieux habillées dans la rue, mettent leur photo sur le réseau, et leur propose de devenir membre.

Les membres sont principalement des femmes (60%), leur moyenne d’âge est de 24 ans, et leurs revenus sont largement supérieurs à la moyenne du pays.

Le réseau affiche des publicités des plus grandes marques, avec qui il a parfois des collaborations, telles que Chanel, Dior, Lexus, BMW, Pernod Ricard… Certains évènements offline sont aussi organisés régulièrement pour les membres.

Voir le site P1.cn

P1(1)

 

Meilishuo

Meilishuo a été fondé en Décembre 2009 par Yirong Xu, qui a notamment étudié à Stanford. Le nom Meilishuo signifie « discussion sur la beauté », et c’est un réseau spécialisé pour les femmes. Les utilisatrices peuvent y partager les produits et vêtements qu’elles aiment, de la même façon que sur Pinterest, mais aussi acheter des produits directement sur le site. Plus de 95% des produits partagés sur le réseau peuvent ainsi être achetés. Depuis 2012, le réseau a des partenariats avec les plus grandes marques comme l’Oréal, Mango, mais aussi P&G, Intel…

meilishuo(1)

Les utilisatrices sont des chinoises en général des classes moyennes, qui sont âgées de 20 à 35 ans. La plupart des utilisateurs vient des grandes villes telles que Pékin, Shanghai, Canton et Shenzhen (35% pour ces quatre villes), mais le nombre d’utilisateurs ne cesse de croître, et il y en a notamment de plus en plus dans les provinces du Jiangsu et du Zhejiang. Il y avait ainsi en février 2013 32 millions d’utilisateurs du réseau, dont 3,3 millions actifs chaque jour sur PC et 1,2 millions actifs quotidiennement sur mobile.

Les utilisateurs peuvent également partager leurs produits favoris sur les autres réseaux sociaux, Meilishuo ayant des comptes sur Weibo, Wechat et QZone, avec 40 millions de fans globalement début 2013.

Voir le site Meilishuo

 

Baidu Tieba

Baidu Tieba est un forum qui est important en Chine, notamment lorsqu’on fait du référencement. En effet, il faut savoir que lors des recherches, Baidu redirige 27% du trafic vers ses propres sites, dont Baidu Tieba, et aussi Baidu Baike par exemple, l’équivalent de Wikipedia.

tieba 2(1)

Baidu Tieba a été crée en 2003, son nom signifie « barre de post », et il permet aux internautes de partager des idées. En 2010 il y avait plus de deux millions de « barres », la plupart créées par des fans sur les stars populaires en Chine, les livres, les films… Il y aurait près de 3 millions de publications sur ces « barres ». D’après Alexa, Baidu Tieba représente 10% du trafic de Baidu.

Avant 2010, Baidu Tieba permettait les posts anonymes, mais depuis cette date il faut avoir un compte pour écrire un post. Les internautes peuvent faire des commentaires, poster des images et des vidéos allant jusqu’à 2Go. Ils peuvent également supprimer leurs propres posts ainsi que les commentaires des autres utilisateurs sur leurs posts.

Aujourd’hui, Baidu Tieba est devenu un forum complet très populaire, avec un grand nombre d’utilisateurs actifs, se répondant les uns aux autres, sur différents sujets.

Voir l’interface Baidu Tieba ici

 tieba(1)

 

Témoignage de Lucas, professionnel dans le secteur du vin.

L’avantage des Sites de Baidu c’est qu’ils ont automatiquement une mise en avant et beaucoup plus de visibilité. Les Forums sont toujours interactifs, il y a toujours une multitude de réponses et de questions et Tieba a réussit à fédérer une communauté de passionnés.

Le paysage des médias sociaux évolue très rapidement en Chine, et il est important lorsque l’on veut faire du marketing dans le pays de savoir lesquels sont les plus utilisés, ainsi que comment les utiliser. De façon individuelle, ils sont aussi très bien conçus et peuvent devenir, même pour un occidental, très vite addictifs.

Ainsi, les plus gros réseaux, comme Wechat par exemple, se développent aussi en Asie, puis dans le monde. Les réseaux sociaux chinois n’ont donc pas fini de faire parler d’eux ! (mon humble avis 😉 )

 

 

Leave a Reply