MailinBlue s’attaque au marché anglophone

Alors qu’elle vient de souffler sa première bougie, et fort de son succès hexagonal, la jeune société française MailinBlue s’attaque au marché anglophone. Après seulement un an d’exercice et déjà plus de 6500 utilisateurs en France, le spécialiste de l’e-mailing fait, pour l’occasion, évoluer son nom de Mailin en MailinBlue, et vient de lancer sa plateforme en anglais.

Grâce à sa solution self-service d’e-mailing et d’envoi de SMS, MailinBlue a déjà permis l’envoi de plus de 2 milliards de messages. Son partenariat avec Prestashop, prestataire de boutique en ligne clé en main, lui a également permis de toucher un grand nombre de clients en demande de solution simple pour leur newsletter ou e-mail marketing.

Sur un marché anglophone particulièrement compétitif, MailinBlue compte sur sa solution en self-service, simple d’utilisation, à prix très compétitif, pour convaincre les entreprises et entrepreneurs anglophones. De plus, ils pourront compter sur un support client anglophone dédié.

Un des points forts de MailinBlue, c’est la gestion des contacts. Les utilisateurs disposent d’un moteur de segmentation de leurs bases très puissant. Il permet de combiner des critères socio-démographiques (sexe, âge, ville …) avec des critères transactionnels (CA réalisé sur les 30 derniers jours, nombre de commandes passées …) et comportementaux (ouvreurs sur les 3 derniers mois, cliqueurs de la dernière campagne …). Un outil complet à portée de néophytes.

Les ambitions de MailinBlue ne s’arrêtent pas au marché anglophone puisque la société prépare déjà une version espagnole de sa plateforme pour la fin de l’année 2013.

“Nous travaillons également sur une version espagnole afin de nous développer, à moyen terme, en Europe du Sud et en Amérique du Sud. Notre expansion à l’international s’appuie sur la même stratégie qui a fait notre succès : rendre l’emailing accessible à tous »

Armand Thiberge, fondateur et président directeur général de MailinBlue.

Un acteur français à la conquête du Monde. Qui a dit que les Français n’avaient pas d’ambitions ?

Pour plus de détails sur leurs ambitions, Armand Thiberge, CEO de MailinBlue, nous a accordé une interview :

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=YkxKPSyttkI[/youtube]

Crédit photo : © evgeniya_m – Fotolia.com

Leave a Reply