Matisse vu par Brassaï

Décidément, 2012 sera l’année Matisse ! Alors que le Centre Pompidou de Paris consacre une rétrospective au peintre, “Matisse. Paires et séries“, le musée Matisse et le Théâtre de la photographie et de l’image de Nice organisent conjointement une exposition sur la rencontre entre ce dernier et le photographe hongrois Brassaï.

Le legs consenti à la ville de Nice par la veuve du photographe, Gilberte Brassaï, est à l’origine de cette exposition qui met en lumière les sources d’inspiration communes des deux artistes et croise leur traitement de celles-ci. Photographies de balustrades, de perspectives de la promenade des Anglais ou encore de plantes grasses sont autant d’éléments à mettre en relation avec la composition de dessins et de peintures de Matisse.

A l’instar du peintre, Brassaï tombe sous le charme de la Côte d’Azur. Il y achètera d’ailleurs une maison en 1946 et partagera alors son temps entre Paris et Eze jusqu’à son décès en 1984. De 1931 à 1946, Brassaï photographie Matisse à Nice, à Paris ou à Vence dans sa villa Le Rêve. En témoignent des photos où l’on voit le peintre en pleine concentration dans son atelier ou en train de réaliser des nus. C’est l’autre mérite de l’exposition présentée au musée Matisse : donner au visiteur l’opportunité de pénétrer dans l’intimité créatrice d’un des grands maîtres de la peinture française du XXème siècle.

Brassaï photographe. Sa rencontre avec Matisse ou une ode croisée à la Côte d’Azur, source d’inspiration de nombreux artistes.

Deux expositions photographiques à Nice, du 25 février au 3 juin 2012.

Crédits photos : Musée Matisse / Théâtre de la photographie et de l’image

Leave a Reply