Missing.net La plateforme sociale dédiée à la recherche de disparus

Connaissez-vous les casques rouges ?

Non, il ne s’agit pas de soldats chinois, ni du pendant communiste des casques bleus.

En fait, les casques rouges sont une fondation, présidée par Nicole Guedj (ex-Secrétaire d’État aux droits des victimes) dont l’objectif est de faciliter l’action humanitaire. Pour y parvenir, ils se sont fixés deux objectifs :

[1] Obtenir la création d’une force internationale humanitaire de réaction rapide placée sous la responsabilité de l’ONU. Cette force d’intervention devrait disposer de moyens mobilisables très rapidement pour agir sur le théâtre d’un incident dans des délais très brefs.

[2] Faciliter l’intervention des acteurs humanitaires en mettant à leur disposition des outils technologiques innovants.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x5lcji_operation-tchad-07-emergesat-experi_news[/dailymotion]

Ce qui nous intéresse aujourd’hui rentre dans la catégorie des technologies. Il s’agit d’un service web dédié à la recherche de personnes disparues lors de catastrophes naturelles. Ce site a été créé en partenariat avec Bearstech et European Consulting Services. Son nom : Missing.net

Pour faciliter les démarches de recherche par les familles, la fondation Casques rouges a imaginé cette plateforme sociale qui permet d’agréger de nombreux contenus (textes, vidéos, photos). Bien évidemment, vous y retrouverez une dimension géolocalisation, absolument indispensable. Il est également possible de diffuser un profil recherche sur Twitter ou Facebook.

En plus d’être utile d’un point de vue opérationnel, cette plateforme est aussi un vecteur d’espoir, indispensable pour des familles qui ont perdu un de leur proches lors d’une catastrophe naturelle.

La version actuellement en ligne est une version “alpha”.

Locita invite, bien évidemment, tout le monde à faire connaître cette initiative.

1 reply to this post
  1. Je trouve l’idée de Nicole Guedj et de son équipe brillante. Intégrer les médias sociaux et plus généralement la technologie pour une cause humanitaire, c’est vraiment une action forte.

    Monsieur Senant, savez-vous que Google a mis un espace de recherche de disparus par géolocalisation également pour les victimes du séisme au Japon?

    Lily Philanthropie Québec

Leave a Reply