Orange conclut un partenariat avec Lookout

Le groupe France Télécom-Orange a conclu un partenariat avec l’Américain Lookout pour proposer à ses clients à travers l’Europe son application de sécurité mobile.

Nous allons nous associer avec Lookout en embarquant dès début 2013 l’application dans les terminaux Android qu’on distribue en France, en Slovaquie, en Espagne et en Angleterre“, a indiqué Xavier Perret, directeur des partenariats stratégiques chez Orange.

Lookout est une application de sécurité mobile disponible sur smartphones Android et iPhone qui permet d’avoir une utilisation plus transparente de son appareil et une protection contre les logiciels malveillants, la perte des données, les menaces relatives à la confidentialité et la perte ou le vol des téléphones.

L’application sera disponible en version gratuite avec la possibilité d’avoir des versions améliorées payantes, ou intégrées dans des offres premium.

Parallèlement, Orange annonce “un investissement stratégique dans Lookout via le fonds Orange & Publicis, associé à Iris Capital qui vient consolider la relation que nous avons avec Lookout et l’étendre au-delà du premier déploiement que nous allons démarrer sur la thématique sécurité mobile“.

Le montant de l’investissement n’a pas été dévoilé.

Lookout, start-up basée dans la Silicon Valley en Californie, a déjà plus de 30 millions de clients. Sur la seule année 2011, l’application a permis de localiser quotidiennement l’équivalent de plus de 5,5 millions d’euros de téléphones, indique le communiqué.

Ce développement va au-delà de la simple sécurité mais consiste à mieux utiliser son smartphone, explique Orange.

Pour Xavier Perret, après l’explosion des ventes de smartphones, “il va y avoir une explosion des usages, avec des gens qui sauront moins bien utiliser cet outil, et seront moins attentifs vis-à-vis des problématiques de sécurité“.

L’opérateur en veut pour preuve ces personnes qui appellent le service après vente de l’opérateur quand il y a un problème sur le smartphone comme l’envoi de SMS surtaxés, ou l’apparition d’un virus qui vient ralentir le fonctionnement du smartphone.

Leave a Reply