Tony Parker, le prochain MVP ?

Sélectionné pour la cinquième fois au All Star Game, Tony Parker n’en finit pas de progresser et de gravir les échelons. A 30 ans, il est devenu l’un des meilleurs meneurs de jeu de la NBA. Il s’est imposé au sein de la ligue et postule cette année pour le titre ultime de MVP (most valuable player) de la saison régulière. Pourrait-il remporter le titre le plus convoité de la planète basket ?

Le natif de Bruges intègre l’Insep à tout juste 15 ans. Très vite, il y apprend les principaux rudiments du basket et se lie d’amitié avec son copain de toujours Boris Diaw. Son talent le propulse rapidement vers les sommets…

Ses débuts en NBA sont prometteurs. Drafté à la 28e position, Tony rejoint les rangs de Greg Popovic et des San Antonio Spurs en 2001. Dès son cinquième match, il gagne une place de titulaire et devient le premier européen à être nommé dans le All Star Rookie First Team. A 21 ans seulement, il connaît la consécration en remportant son premier titre NBA et récidive deux ans plus tard avec un deuxième sacre.

2007 est une année triomphante pour “TP”. Épaulé par le très académique Tim Duncan et le fantasque Manu Ginobili, il guide les Spurs vers un quatrième titre en huit années. Il est désigné par ses pairs MVP des finales et devient le premier européen à s’adjuger cette distinction. Par ailleurs, Tony entre dans le club très fermé des people et devient une célébrité à part entière, en épousant la sulfureuse actrice américaine Eva Longoria.

Le meneur français n’en est pas moins diabolique dans son jeu. Très rapide, il embrouille ses adversaires en utilisant ses dribbles chaloupés et son fameux Tear Drop griffé “TP”. Il est aussi fin technicien et use souvent d’incroyables moves pour dribbler ses opposants, réaliser des cross over renversants et autres 360° mirobolant. Parker est considéré davantage comme un meneur marqueur plutôt que comme un meneur passeur.

En voici la preuve, avec la vidéo de ses dix meilleures actions de 2013. Mention spéciale à la numéro 3 !

YouTube Preview Image

Au fil des ans, son entraîneur Gregg Popovich lui confère de plus en plus de responsabilités dans la gestion de l’équipe, et il devient ainsi le leader incontesté des Spurs. En témoigne son incroyable performance face aux Clippers en l’absence de ses deux lieutenants, Tim et Manu. Le frenchy a mené sa team à la baguette pour obtenir une victoire prestigieuse face au fraîchement nommé MVP des All Star Game : Chris Paul.

 

Néanmoins, aux côtés des deux légendes vivantes Kevin Durant et le “King” Lebron James, la route qui le mène vers le MVP semble indéniablement étroite. Cela dit sa franchise occupe la première place de la meilleure ligue de basket au monde, en ayant une légère avance sur OKC et Miami. Selon L’ex MVP et commentateur Charles Barkley, TP mériterait d’être le deuxième européen de l’histoire à glaner le trophée de meilleur joueur du monde. “The should be MVP” aura-t-il la faveur des pronostics devant les deux extraterrestres de la NBA ?

Crédit photos : L’express, Sport 24, People.com

0 comments

Trackbacks

Votre adresse email