Windows 8 : Microsoft lance sa tablette Surface sans bouton “démarrer”

Microsoft s’apprête à ajouter une page à la guerre des tablettes tactiles. Ce vendredi 26 octobre à minuit; la firme de Redmond a mis en vente, dans le monde entier, son nouveau système d’exploitation Windows 8 et sa première tablette tactile, Surface.

Avec son cheval de bataille novateur, qui lui a couté entre 1,5 et 1,8 milliards de dollars rien qu’en promotion selon le Figaro.fr, Microsoft espère rattraper son retard sur le marché de la tablette largement dominé par le désormais géant Apple.

Grâce à ce nouveau système d’exploitation, qui sera présent sur les pc, les smartphone Windows et la tablette Surface, Microsoft espère redorer son blason dans un contexte où les ventes de pc affichent une baisse significative du nouvel impact des tablettes dans l’univers des nouvelles technologies.

Jeudi, Steve Balmer le CEO de Microsoft avait présenté Windows 8 en déclarant  : “Nous avons complètement ré-imaginé Windows.”

Et effectivement, cette nouvelle version voit disparaître une fonction emblématique des systèmes d’exploitation de Microsoft : le menu “démarrer”. Windows deviendrait également plus fluide et intuitif pour ses utilisateurs.

A partir de 489 euros pour la tablette 32 gigas sans clavier, Surface a déjà l’avantage du prix sur l’iPad qui coûte 100 euros de plus pour la même capacité.

Pensée pour rivaliser avec le produit d’Apple écoulé à plus de 100 millions d’exemplaires dans le monde depuis deux ans, Surface comble les manques du produit star de la marque à la pomme avec une prise USB, un slot pour carte mémoire ou encore la possibilité d’être utilisée comme un vrai ordinateur grâce à la Touch Cover, une plaquette au relief subtil intégrant un clavier.

Aussi ludique que productive, elle permet, comme l’iPad, le cloud computing grâce à l’application Skydrive qui permet de stocker ses données sur des serveurs décentralisés et de les récupérer sur différents appareils connectés sur un même compte. Surface est par ailleurs compatible avec la suite Office à l’instar d’Android et d’iOS. Et La firme de Redmond, bien décidée à rattraper son retard face aux système d’exploitation Androïd (Google) mais surtout iOS (Apple) compte également déployer un arsenal d’applications.

Novateurs et alternatifs Windows 8 et Surface devront toutefois affronter un marché déjà conquis à quelques semaines de la sortie de l’iPad mini attendu pour le 2 novembre et dont les précommande débute ce vendredi.

Naviguer sur Explorer 10 ?

Si Microsoft semble paré pour cette nouvelle bataille contre son concurrent historique, la firme américaine devra rivaliser avec le million d’applications disponibles sur Android et iOS mais également avec les navigateurs Chrome et Firefox ou encore les systèmes de stockage Google Drive et iCloud. Un pari qui se tente puisque les pré-commandes pour Windows 8 ont déjà atteint 800 millions de dollars. Déjà 40 % de plus que pour le système d’exploitation Windows 7 (2009).

Apple peut désormais craindre de voir son image de marque tendance entachée par les prétendues performance de Surface. Car si Windows 8 tient ses promesses, on oubliera définitivement cette colline verdoyante affichée en fond d’écran de notre PC buggé sous Windows XP, qui reste aujourd’hui encore l’un des système d’exploitation les plus vendus au monde.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=TLN-hJbcxTk[/youtube]

Leave a Reply