95 € pour un Tweet sponsorisé et 133 € pour un billet sponsorisé !

Une étude menée par IZEA.com nous donne des chiffres intéressants concernant le social média sponsorship.

Les répondants ont été au nombre de 2.890, ce qui fait un échantillon relativement significatif.

L’enquête a été menée aux USA où le rapport à l’argent est moins tabou qu’en francophonie. Le débat sur les billets sponsorisés existe-t-il là-bas comme c’est le cas chez nous ? A voir les chiffres, il est permis d’en douter.

1. Seuls 11,6 % ne veulent pas monétiser leur présence

A titre personnel, j’ai rédigé quelques billets sponsorisés et j’ai fait quelques ventes via des liens affiliés. Il me semble que les possibilités offertes doivent être quand même plus restreinte ici qu’aux US. Vous confirmez ?

2. 71,3 % des répondants ont été démarchés

En échange de post sur les blogs ou les Tweets, il leur a été proposé du cash, mais aussi des avantages en nature et des compensations diverses.

Il est courant pour un blogueur d’être approché pour publier différents contenus. Mais, il convient d’éviter de le faire de façon maladroite et en espérant uniquement en tirer un avantage.

Certaines démarches sont très “border line” et leur initiateur n’en ont vraiment rien à faire de leur interlocuteur et ne voient que l’avantage qu’ils peuvent en soutirer.

3. Presque tous feraient un billet sponsorisé

2/3 en ont déjà publié et 30 autres pourcents le feraient. Quand je pense que certains osent ici dire “quand je vois un billet sponsorisé je retire le blog de mon RSS”. Pensez-vous que ce soit si grave du moment que c’est annoncé clairement. En général, c’est la transparence qui importe.

Pour les Tweets, les chiffres sont sensiblement moins élevés. On va voir les prix espérés ci-dessous mais à titre personnel, je suis plus perplexe sur les Tweets sponsorisés. Vous en feriez vous ? .

4. Le sponsor : plutôt fréquent ou très rare

Les extrêmes sont les deux fréquences les plus citées quand la question posée repose sur le nombre de fois que les répondants ont fait la promotion d’un annonceur.

Soit c’est plus de 20 fois, soit c’est juste une fois. Les billets sponsorisés sont assez peu répandus dans la blogosphère française, du moins pour les blogs traitant du marketing et des réseaux sociaux. Cela pourrait être un facteur tirant ce chiffre à la baisse.

5. La valeur d’un tweet et d’un billet

Les répondants estiment la valeur d’un tweet à 124 $ alors que 72 % d’entres eux ont moins de 1.000 followers. Ils sont bien gourmands sur ce coup !

La valeur du billet est estimée à 179 $ alors que seuls 26 % ont plus de 25.000 pages vues sur le mois. Là aussi, ils semblent gourmands… ou serait-ce qu’une demande plus grande de la part d’annonceurs génère ces prix ?

6. Twitter rend votre blog 3 fois plus rentable

Selon l’étude, les utilisateurs de Twitter tirent 298% de plus de leur blog. Une fois de plus cela montre le caractère complémentaire des deux outils.

7. Les blogs sur la famille rapportent le plus

Si vous parlez de marketing ou de social media, vous gagnerez entre 1.300 et 1.700 $. C’est au moins la moitié moins que si vous parlez de la famille et de questions parentales. Bon, qu’attendez-vous, retour aux panades et talc si vous souhaitez de faire un peu d’argent sur le web.

8. Et vous ?

Un petit questionnaire pour connaître vos pratiques (merci de prendre 1 minute pour y répondre : 8 questions).

7 comments
4h18 - Stef'
4h18 - Stef'

Questionnaire : done. En ce qui concerne l'article, bien sympa, mais c'est une vision US. Je serais curieux de voir cela pour France. Quand on sait le rapport à l'argent dans nos contrées, c'est pas demain la veille qu'une telle étude pourra être menée. C'est bien regrettable.

Jeremy Benmoussa
Jeremy Benmoussa

Malheureusement, c'est une question de culture. En France, l'argent est un taboo et la réussite suscite la jalousie plus que l'admiration. C'est d'ailleurs un sentiment beaucoup plus généralisé en Europe qu'il ne l'est aux USA ou la réussite est valorisée et l'argent n'est pas du tout un taboo. On appréciera ou non, mais le dollar est l'élément de mesure aux USA. Par exemple, en France on compare les films par leurs nombres de places vendues alors qu'aux USA, c'est en fonction des bénéfices engendrés; un capitalisme assumé. On pourrait sans doute écrire un lire sur le sujet ... :)

Flavien Chantrel
Flavien Chantrel

Difficile de tirer des conclusions d'une étude US, ils fonctionnent bien différemment là-bas qu'ici, spécialement avec l'argent. Le sponsoring des blogs en France reste très épisodique, il y a beaucoup plus d'envois de CP que de propositions de billets sponsos. Ce que les internautes souhaiteraient qu'on les rémunère est du domaine du rêve, les chiffres avancés dans l'étude sont assez risibles. Pour ce qui est des blogs familles (et des autres), le chiffre d'affaire est rarement atteint par ici aussi... Ou alors il va falloir me citer les blogs marketing ou social media qui brassent plus de 1000 euros par mois (et pas que quelques-uns). Pour le questionnaire, c'est assez limité les réponses non ? Pas d'autre catégorie que + de 25 000 pages vues par mois ? C'est très peu, mis à part un blog archi-spécialisé dans la thématique de l'annonceur, difficile de se faire payer plus que quelques euros avec si peu de PV ;-) Enfin si ces derniers ssavaient ce qu'ils achetaient bien sûr.

Franck Maurin
Franck Maurin

Sympa l'article, ca donne à réfléchir effectivement :)

Diego-san
Diego-san

Problème : on ne peut pas ne rien cocher à la 3e question, si on est un être pur...

Matthieu Blanco
Matthieu Blanco

Merci pour ce superbe article bien illustré et clair :)

Votre adresse email