Barbie est une menteuse : Peuples Solidaires dénonce les pratiques de Mattel

Le père noël ne va plus tarder et de nombreux parents désireux de gâter leurs petites filles vont bientôt se ruer dans les magasins pour acheter la célèbre Barbie. Mais le fabriquant de la poupée – Mattel – n’est pas blanc comme neige… Une action surprise ” Barbie est une menteuse”, organisée ce matin à Paris, a fait intervenir un acteur déguisé en Barbie dans un magasin de jouets pour dénoncer l’exploitation des ouvriers chinois.

Kevin Slaten, coordinateur des enquêtes du China Labor Watch, une ONG qui enquête dans les usines de fabrication de jouets en Chine, était à Paris jusqu’à aujourd’hui pour expliquer aux consommateurs français pourquoi la poupée préférée des petites filles est une menteuse.

 Si Mattel prétend imposer à ses fournisseurs chinois le respect des droits des ouvrières et ouvriers chinois qui fabriquent ses jouets dans son code de conduite, un récent rapport réalisé par le China Labor Watch dans quatre usines chinoises fournissant la marque démontrent le contraire.

Selon ce code, les fournisseurs de Mattel sont supposés “payer les heures de travail au taux légal en vigueur dans le pays” et “les heures de travail doivent être en accord avec la loi du pays”. Pourtant, le rapport indique que les employé(e)s travaillent jusqu’à six fois le nombre d’heures supplémentaires autorisé par la loi chinoise, soit jusqu’à 14 heures par jour, sept jours sur sept, pour des salaires de misère (environ 350 euros par mois).

Fanny Gallois, Chargée de mission Dignité au Travail à Peuples Solidaires s’interroge : “Comment réagiraient les consommatrices et consommateurs français s’ils connaissaient le prix réel des Barbies qu’ils achètent à leurs enfants ?”  Les ouvriers et ouvrières qui fabriquent les jouets Mattel touchent difficilement 1% du prix de vente du jouet peut-on lire sur le communiqué de l’association. Pour Marie-Claude Hessler, petite actionnaire militante de Mattel, “Il est évident que Mattel ne fait pas d’effort pour faire appliquer son code de conduite“.

Leave a Reply