La Marmite, pâte à tartiner belliqueuse

Le 22 juillet, Bradley Wiggins a signé la première victoire britannique du Tour de France. Le 27,  les Jeux Olympiques débuteront à Londres. Bref, le monde (si, LE MONDE) est à l’heure anglaise.

Rendons donc hommage à la nation des Mr Bean, Tea Time et autres Will & Kate. Et quoi de mieux pour le faire que de célébrer LA spécialité anglaise dont raffolent les rosbeefs ? La Marmite.

Ceux qui ont déjà vécu en Angleterre sauront nécessairement de quoi il est question ici.

La Marmite, késako ?

La Marmite, qui tire son nom de la marmite en terre cuite ou faïence française, est une marque britannique de pâte à tartiner composée de levures utilisées pour la fermentation de la bière, très riche en vitamine B12 et en acide folique.

Bon, nous nous devons toutefois de préciser que CERTAINS Anglais en raffolent, car de nombreux autres détestent et abhorrent cette mélasse marron aux airs d’huile de vidange.

Le génie de la marque a alors été d’utiliser cette polarisation autour du fameux produit dans leur campagne marketing et publicitaire avec le slogan « love it or hate it ».

La pâte obscure aurait même été à l’origine d’une expression, « the Marmite effect »,  qui désignerait toute chose ou phénomène créant des extrêmes autour de lui.

Lorsqu’un produit s’invite dans notre vocable quotidien, l’on peut d’ors et déjà parler de success story.

Le goût de ce condiment/sucrerie/bouillon extrêmement salé et fort en bouche peut en en rebuter certains, mais ce qui est indéniable, toutefois, c’est bien la haute teneur en vitamines dont le produit bénéficie. Haute à quelle point ? Haute au point d’être envoyée dans la ration des soldats anglais au milieu de pain dur et autres laits déshydratés durant la première ET la deuxième guerre mondiale.

Ah oui, quand même. En terme de compléments alimentaires, la Marmite se pose là.

En 1999, encore une fois, c’est la Marmite qui est allée à la rescousse des soldats mobilisés au Kosovo. Elle serait même à ce point riche en vitamines que la mixture, découverte en 1902 par le scientifique allemand Justus Liebig, aurait été bannie du Danemark au grand dam des expatriés anglais ! Trop de vitamines tue la vitamine (et enfreint la réglementation danoise de 2004 sur les vitamines ajoutées).

En somme, pour être fort et robuste comme un soldat anglais, pincez-vous le nez, ouvrez grand la bouche et prenez une bonne dose de Marmite étalée sur du pain. A ne pas oublier : le verre d’eau à portée de main.

Ah, et autre argument de poids pour la pâte anglaise salée, elle tiendrait les moustiques à l’écart selon the Guardian, the Sun et the Daily Telegraph.

La Marmite, partenaire de votre été.

Leave a Reply