La psychologie du partage et le webmarketing

Le partage n’est pas quelque chose de nouveau, il est simplement devenu facile après la naissance des réseaux sociaux et les autres outils web. Le partage de contenu est, en effet, devenu un jeu d’enfant, on peut désormais partager plus de contenus, plus rapidement et toucher plus de personnes.

Pour les webmarketeurs, l’exploitation des bienfaits de ce phénomène est devenu une nécessité afin de développer sa présence et sa notoriété sur internet.

Si vous arrivez à découvrir ce qui motive les internautes à partager votre contenu sur leurs réseaux sociaux, vous augmentez les possibilités pour qu’ils continuent à le faire pour vous. On le sait très bien, on fait plus confiance à un produit recommandé par un ami qu’à un produit découvert par nous-mêmes.

La question qui se pose :

Qu’est-ce qu’incite les gens à partager le contenu d’un blog ou d’un site avec leurs amis?

Pour stimuler ce réflexe de partage, il faut que quelques critères spécifiques se retrouvent dans votre contenu. Voici quelques pistes sur les principaux facteurs entrants en jeu qui font stimuler ce réflexe:

Passer une émotion

C’est une stratégie très efficace pour inciter les lecteurs à partager votre contenu avec leurs amis.
Une vidéo amusante ou motivante qui plait à une personne sera partagée car elle va la mettre inconsciemment sur son mur Facebook ou sur Twitter pour le faire découvrir à ses amis. Si vous arrivez à transmettre des émotions, des sentiments, des états d’âme dans vos articles. Vos lecteurs seront plus disposés à les partager avec leurs réseaux.

Et ça marche avec tous les types d’émotions comme la peur, la tristesse, le rire… etc. Si par exemple, vous parlez de malnutrition, intégrez tout simplement une photo d’enfants de Somalie ou du Soudan avec votre lien en-dessous parce que ça risque de générer des partages.
Vous pouvez essayer aussi des citations inspirantes, les succès stories, les anecdotes….etc.

La volonté d’aider les autres.

Le principe est très simple. Nous recommandons tous des restaurants qui proposent des bonnes pizzas ou nous parlons des films que nous avons aimé. Nous avons tous cette volonté de conseiller et de faire en sorte que nos proches essayent quelque chose qu’on leurs a commandé pour gagner du temps ou pour faire des économies… etc.

Nous partageons des contenus que nous jugeons utiles, nous nous sentons nous-mêmes utiles et nous pensons pouvoir servir ainsi des causes auxquelles nous sommes attachés. C’est bon pour l’estime de soi. Bref, nous cherchons à être utiles.

Leave a Reply