L’innovation en éducation, toute une histoire…

Motiver, susciter la curiosité, favoriser les échanges et les partages, ouvrir sur le monde, installer une estime de soi et créer de la confiance sont les leitmotive des professionnels de l’éducation s’aventurant sur les routes de l’innovation.

Les récentes journées de l’innovation des 28 et 29 mars dernier, à l’Unesco, ont permis de mieux cerner les enjeux de cette nécessaire transformation du système éducatif.

Dans son discours introductif, Garry Kasparov y pointait le fossé géant entre les mutations profondes de la société, depuis des années, et la situation à l’intérieur des salles de classe. Le sociologue Edgar Morin partait du même constat qu’il nommait “un processus de dé-monopolisation du savoir”,  avec l’arrivée des nouveaux médias et surtout d’Internet, pour en appeler à une “régénération” de la mission, de la vocation, de la profession d’enseignant. Nombre d’intervenants ont proposé des pistes, décrit des expériences et ouvert des réflexions nouvelles.

Bousculer les codes, hérités du siècle dernier, conduit le plus souvent à mettre en œuvre une pédagogie de projet, où les élèves ne sont plus simples spectateurs, mais au contraire acteurs de leur apprentissage.

Voici le témoignage de quatre d’entre eux :

  • Un professeur des écoles à Paris qui utilise Twitter avec ses élèves de CM1, Alexandre Acou. (@Alex_Acou)
  • Une principale du collège Le Lac à Sedan, engagée avec son équipe dans un travail inter-disciplinaire, lauréate du Prix Edgar Morin aux journées de l’innovation, Christine Ancelot
  • Une principale d’un collège dans la région d’Orléans qui s’est engagé en partenariat avec le musée du Quai Branly, dans la réalisation d’un musée éphémère, où les élèves devenaient les guides de ce musée pour la population locale,  Isabelle Fleury
  • Edmond Perotte, proviseur du lycée d’enseignement professionnel hôtellerie et restauration Alexandre Dumas à Paris, et  Dominique Coudert qui utilise les masques dans un atelier théâtre afin de préparer les jeunes aux métiers de service

Ils répondent aux questions soulevées lors de leur expérience.
Quel à été le début ? Quels objectifs étaient recherchés ? Quelle organisation particulière cette expérience a-t-elle requise ? Quels ont été les imprévus ? Quelles ont été les bonnes surprises ? Quels résultats ont été constatés ? Quelles sont les questions qui restent sans réponse ? À quelle question auriez vous souhaité répondre ?

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=gm-sxc2wRps[/youtube]

Ces entretiens ont été conduits au titre du département de la recherche, du développement, de l’innovation et de l’expérimentation de la DGESCO du ministère de l’éducation nationale.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=XOPdeaovuxc[/youtube]

Pour des raisons de confort de lecture, la vidéo a été découpée en trois parties.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=qilXYKxoRFY[/youtube]

Crédit photo : © lightpoet – Fotolia.com

Leave a Reply