Ne m’obligez pas à voler

Voici le genre de manifeste, pétition, que les anti-hadopi se feront très certainement une joie d’aller signer : le manifeste du Consommateur de Média Numérique. A l’heure de rédaction de cet article 11 710 personnes avaient déjà signé cette pétition, elle avait été retwittée 3 448 fois et avait reçu plus de 10 000 “J’aime” sur Facebook.

Le 3 Février 2011 s’est tenu un atelier à la Lift11 Conference “WHAT CAN THE FUTURE DO FOR YOU ?” pour élaborer le manifeste du consommateur de média numérique “Don’t Make Me Steal“.

En clair, les internautes son invités à promettre publiquement de ne pas ou  plus jamais pirater de film quand une alternative légale répondant à 5 critères verra le jour. Ils peuvent signer la pétition directement via leur compte Facebook ou Twitter et partager l’info.

Les critères sont tout à fait réalistes, ils concernent la tarification, la langue, la praticité, le choix et les droits du consommateur.

En voici une sélection :

  • Le prix d’achat ne devrait pas dépasser le prix d’une place de cinéma, la location ne devrait pas dépasser 1/3 du prix d’une place de cinéma. Les séries TV devraient coûter 1/3 du prix des films.
  • On doit pouvoir obtenir le film dans la langue de son choix, et la création et le partage de sous-titres doivent être autorisés.
  • Le contenu doit être dépourvu de publicité ou d’avertissement anti-piratage.
  • On doit pouvoir télécharger quasiment n’importe quel film au monde (imaginez qu’un film soit sorti au Etats-Unis ou ailleurs et jamais dans votre pays ?).
  • Les films doivent être interopérables et dépourvus de verrou numérique (DRM) à l’achat. (Ce n’est pas normal d’être bridé sur ce que l’on achète).

Le manifeste est disponible en intégralité sur la page d’accueil du site Don’t Make Me Steal.

Les internautes peuvent dès à présent signer et partager cette pétition à l’aide de leur compte Facebook ou Twitter.

Merci à Geek Inc pour cette info.

4 comments
Marie yakitoriï
Marie yakitoriï

J'espère que cette pétition prouvera au Gouvernement qu'on ne prend pas notre pied en piratant mais par nécessité. Et je pense que cela prouve aussi notre bonne foi et un des lacunes sur le systèmes mis en place. Et puis ya Free qui se pose en alternative avc son nouveau système de VOD http://bit.ly/dYf0uC moi j'attends de voir les prix!

Fred Team ADR.
Fred Team ADR.

# On doit pouvoir télécharger quasiment n’importe quel film au monde. Rien que pour ce volet, je signe ! The Walking Dead, arrive en France avec 1 an de retard sur les US ! c'est trop pour une série. Je suis prêt à payer pour visionner cette série en HD :) Et je parle même pas de Rubicon...

Olivier Beining
Olivier Beining

Les ayant droits ne proposent pas grand chose en terme d'alternatives légales. Très souvent je souhaite me regarder un film sur ma télé, je me dis cool pas besoin de sortir louer un dvd on va regarder ce qu'il y a en VOD. Et là le drame, sur quasiment toutes les plateformes, catalogue ultra limité. Pas moyen de retrouver le film que tu as envie de voir. Même la première trilogie de star wars est pas dispo et c'est pourtant pas un film d'auteur russe en vo. Je soupçonne les majors de mettre les freins sur une alternative dématérialisée, ils vivent sur un modèle mort depuis un moment mais qui génère encore de l'argent. Hadopi est leur création, et pour le moment le volet répressif leur va très bien (il n'y a pourtant pas que ce volet dans la loi ...) Les utilisateurs ont changé leurs habitudes, eux n'ont pas raté le virage technologique. J'ai vraiment du mal à saisir l'inertie des ayant droits ... ils vont droit dans le mur, un jour un apple va nous pondre itunes version vidéo avec un catalogue quasi illimité et des tarifs abordable et là nos braves universal et cie crieront encore au scandale et à la concurrence déloyale. "Ne m'obliger pas à voler" c'est vraiment exactement ça.

Stan Lenters
Stan Lenters

Intéressant, à savoir si, une fois tous les critères réunis, les signataires de la charte paieront pour ce qu'ils ont l'habitude d'avoir gratuitement ?

Votre adresse email