Qapa, le réseau social anti-chômage

Stéphanie Delestre, Corentin Larose, Olivier Zier et Florian Auriau ont créé en juin 2011 le site Qapa.fr destiné à offrir de nouveaux services pour les recruteurs et espèrent bien révolutionner le marché des offres d’emploi.

Leur ambition ? changer le monde et lutter contre ce fléau majeur : le chômage.

Ils sont partis de plusieurs constats, notamment que 10% des offres d’emplois (soit environ 900.000 offres/an) restent non pourvues en France, et parallèlement peu de sites sont réellement dédiés aux personnels non-cadres.

Pour exemple, le réseau social LinkedIn gère pas moins de 120 millions de profils à travers le monde et se positionne principalement sur des aspects de gestion de carrière, majoritairement pour des cadres supérieurs et des dirigeants d’entreprise (même si cette tendance commence à évoluer car l’on peut constater que  LinkedIn devient un incontournable pour de nombreux étudiants).

Rapidement, les entreprises se rendent compte que 80% des français âgés de 18 à 34 ans ont un profil sur Facebook et que 50% d’entre eux s’y connectent chaque jour, il devient pour bon nombre un véritable outil de recrutement !

Qapa, basé sur un algorithme novateur qui permet de matcher en temps réel les demandes des candidats avec les offres des recruteurs et résolument orienté “réseau social”, devrait y trouver naturellement sa place.

Plus besoin de CV, ni de lettre de motivation, l’inscription se fait en quelques clics et en quelques minutes, instantanément, les recruteurs et les candidats peuvent savoir si un poste est en affinité avec un profil.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=mDiEttKkQ98[/youtube]

L’inscription est rapide et entièrement gratuite, les entreprises ne payeront que lorqu’elles seront sûres d’avoir ciblé le bon candidat. Habituellement, le coût moyen pour le dépôt d’annonce sur les sites est d’environ 600€ et sans obligation de résultat !

Sur la base de 10.000 candidats, combinée à plus de 5.000 offres, Qapa propose une analyse objective du marché du travail et met en place le baromètre des indicateurs clés :

  • les régions qui recrutent (ou pas),
  • les métiers les plus demandés,
  • les secteurs les plus dynamiques.

Une levée de fond d’1,7 millions d’euros (Partech International et 360 Capital Partners avec le soutien de business-angels tel que Raphaël Zier), devrait leur permettre d’investir dans leur algorithme  et surtout dans l’internationalisation de leur plateforme, l’Europe étant leur prochain objectif.

Des partenariats sont signés avec notamment la CGPME « Confération Générale des Petites et Moyennes Entreprises d’Ile de France » et notons que dans leur lutte commune contre le chômage,  Qapa.fr se mobilise activement aux côtés de Handicap-job ou encore de l’AFPA.

La boucle serait bouclée pour Qapa.fr si un partenariat venait à voir le jour avec Pôle emploi, qui ne l’oublions pas met tout en œuvre depuis des années pour trouver une solution face à la crise. Sur le site Pôle-Emploi, c’est pas moins de 27 millions de visites, chaque mois !

Vous êtes en recherche d’emploi, alors…. êtes-vous cap ou pas cap avec Qapa ?

1 reply to this post

Leave a Reply