Retour sur la saison NBA 2011-2012

Entre la grève patronale et le couronnement de LeBron James, la saison NBA 2011-2012 a été courte mais intense. Retour sur les principaux faits marquants.

Le lockout

Cette année, les propriétaires de club et le syndicat des joueurs, n’ont pas trouvé d’accord sur le partage des revenus et le salary cap. Par conséquent, le 4ème lockout de l’histoire de la NBA a débuté le 1er juillet 2011. La dernière en date a eu lieu lors de la saison 98-99.

Durant plusieurs semaines, les fans du monde entier ont été privés de match NBA. Les joueurs ne pouvaient plus s’entrainer dans les infrastructures de leur propre club et pour ne pas perdre le rythme, certains joueurs ont signé des contrats pour jouer temporairement dans d’autres championnats avec la possibilité de revenir à tout moment en NBA, une fois le lockout terminé.

Après d’âpres négociations, les deux parties ont trouvé un accord et ont mis fin au lockout le 8 décembre.

La saison régulière raccourcie à 66 matchs a débuté le 25 décembre et s’est poursuivi sur un rythme démentiel.

La saison régulière

La Ligue a élaboré un calendrier fou afin de faire jouer les 66 matchs (au lieu de 82) de la saison régulière en un minimum de temps. Certaines équipes ont fait des back-to-back-to-back à savoir 3 matchs en 3 jours.

Cette cadence élevée a eu pour conséquence une multitude de blessures plus ou moins sans gravités (Derrick Rose, Tony Parker, Joakim Noah, Chris Bosh,…).

La Conférence Est a été remportée par les Bulls et les Spurs ont dominé l’Ouest avec notamment une série d’invincibilité des texans de 20 matchs soit 2 mois sans défaite (série stoppée par Oklahoma City en playoffs).

Le All-Star Game

La 61e édition du All-Star Game s’est déroulée à Orlando avec la victoire de l’Ouest face à l’Est (152-149). Parmi les principaux faits marquants, Kobe Bryant est entré encore plus dans la légende de ce sport en devenant le meilleur marqueur de l’histoire des All-Star Game (247 points), détrônant Michael Jordan. Un Kevin Durant des grands soirs avec 36 points. Et Dwyane Wade réalisant le troisième triple double de l’histoire des All-Star game avec 24 points, 10 rebonds et 10 passes décisives.

Point cocorico : Tony Parker a remporté le Skills Challenge (concours des meneurs).

Les plus belles actions du All Star Game

Regardez les plus belles actions du All-Star Game 2012 en slow motion.

YouTube Preview Image

La sensation Jeremy Lin

Jeremy Lin, 23 ans, a provoqué cette année un véritable raz-de-marée sur la planète basket avec des performances dignes de All-Star. 161 points en 6 matchs !

Malheureusement pour lui, sa saison s’arrête prématurément le 31 mars 2012 en raison d’une blessure au genou et manque le premier tour de playoffs avec les New-York Knicks.

Le 18 juillet dernier, le phénomène NBA de l’année a rejoint les Houston Rocket pour un contrat de 25 millions de dollars sur 3 ans.

La saison 2012-2013 sera cruciale pour Jeremy Lin qui devra confirmer tout son talent sur l’ensemble de la saison.

Les Spurs de San Antonio, l’équipe des fondamentaux

Depuis plus de 10 ans, San Antonio est l’une des franchises les plus régulières de toute la NBA. Champions en 1999, 2003, 2005 et 2007, les texans conduis par le trident magique Tim Duncan, Manu Ginobili et  Tony Parker ont réalisé une saison hallucinante.

Finissant premier de la conférence Ouest (50 V et 16 D), les Spurs ont démontré tout au long de la saison une maîtrise exceptionnelle du jeu collectif. Ni bling-bling ni guerre des égos n’est accepté dans cette franchise. Le coach historique, Gregg Popovich a su inculquer dans cette équipe une valeur qui fait exception en NBA : le collectif.

Cependant, face à l’impact d’Oklahoma City, San Antonio échoue aux portes de la finale NBA.

King James gagne sa couronne

Soudé autour du Big Three (James, Wade et Bosh), le Heat de Miami bat Oklahoma City (4-1) et s’adjuge son premier titre de champion depuis 2006. Ce titre est la revanche d’un homme, Lebron James (MVP de la saison régulière et de la finale). Souvent critiqué en raison de ses “absences” aux moments clés des matchs, James a prouvé à ses détracteurs qu’il pouvait être un leader pour son équipe.

Outre ce titre, ces finales NBA ont ouvert la voie à un duel de légende entre deux surdoués du basket, Lebron James et Kevin Durant. Ce dernier pourra-t-il stopper le règne de Miami sur la ligue ?

Ce qui nous attend la saison prochaine…

Après la victoire du Miami Heat face à Ocklaoma City, les premiers trades de l’intersaison ont débuté.

Retour sur les principaux transferts :

  • Steve Nash aux Los Angeles Lakers
  • Jason Kidd  à New York
  • Jeremy Lin à Houston
  • Lamar Odom  aux Los Angeles Clippers
  • Ray Allen & Rashard Lewis à Miami
  • Joe Johnson à Brooklyn
  • Jerry Stackhouse aux Nets
  • Jason Terry à Boston
  • Goran Dragic et Michael Beasley à Phoenix
  • Jamal Crawford aux Clippers

Dwight Howard, alias Superman est tout proche des Lakers…

Crédits photos : chicagonow.com, time.comonesecondleft.com

0 comments

Trackbacks

Votre adresse email