Startup Weekend : 54 h pour créer une entreprise

Commençons par le petit résumé de l’éditeur :

“Startup Weekend : 54 heures pour créer une entreprise” est un ouvrage co-écrit par les trois fondateurs de Startup Weekend, des événements  au cours desquels les participants peuvent former des équipes et monter leur start-up… en un weekend !
Clint Nelsen, Franck Nouyrigat et Marc Nager rassemblent ici les meilleurs conseils et pratiques directement inspirés des expériences vécues par les participants. Quelles sont les méthodes de travail gagnantes ? Comment former une équipe ? Comment créer une start-up en lean ? Quelles sont les clés du succès ? Conseils des organisateurs, retours d’expériences, témoignages d’entrepreneurs, album photo : cette édition française enrichie, préfacée par Pierre Kosciusko Morizet, co-fondateur de Price Minister, vous permet de découvrir un véritable phénomène qui touche à présent plus de 45 000 participants !

Nombre de pages : 215
Prix : 18 euros
Editeur : diateino

Les auteurs :

  • Clint Nelsen :  Co-fondateur de Startup Weekend. Avant de révolutionner le milieu entrepreneurial, Clint travaillait dans la finance.
  • Marc Nager : Co-fondateur et P-DG de Startup Weekend. À 26 ans, il a déjà aidé plus de 450 start-up à démarrer, dans le monde entier.
  • Franck Nouyrigat : un Français, co-fondateur de Startup Weekend. Diplômé d’HEC et de l’École Centrale d’Électronique, il a rejoint l’équipe en 2009.

Startup Weekend ?

C’est une sorte de brainstorming géant et intense (du vendredi soir au dimanche soir, soit 54 heures) où des personnes sont réunies pour initier des start-ups.

Qu’est-ce qui fait la réussite d’une startup ?

L’entrepreneur doit rassembler l’équipe idéale, aux compétences complémentaires. Il doit avoir un retour constant de la part de ses clients. Il doit faire confiance à ses partenaires et responsabiliser ses collaborateurs. Il doit se former sur le tas et étudier le marché en permanence.

Par conséquent les startup weekends ont pour objectif de préparer l’entrepreneur à sa vie future sans théorie inutile mais en le plongeant dans la vie réelle.

En participant à un startup weekend, l’entrepreneur :

  • obtient des informations précieuses sur la manière de partager ses idées et de constituer la bonne équipe afin que son entreprise atteigne ses objectifs ;
  • découvre la valeur de l’apprentissage par l’expérimentation ;
  • apprendra à prendre le pouls de ses clients et de son marché (et ce, avant même que son produit ne soit prêt à être lancé) ;
  • est guidé dans l’utilisation des différents modèles pour gérer son projet et optimiser le temps qu’il consacrera à son entreprise, que ce soit pour un week-end ou pour la vie.

Quel est l’intérêt du livre ?

Tout d’abord il nous permet de découvrir ce fantastique univers des startups et pas seulement dans la Silicon Valley, mais dans le monde entier.

Par ailleurs, il montre bien que tout le monde peut devenir un entrepreneur et que cela n’est pas réservé aux pionniers de la technologie et aux marketeurs de génie.

Le livre développe plusieurs idées fondatrices :

  • il n’y a d’idées brillantes, il n’y a que des exécutions brillantes” ;
  • l’apprentissage par l’expérimentation, par l’action : importance du contexte, des dates butoir et du feedback instantané, le braindump ;
  • sans la confiance, il n’y a pas de bons entrepreneurs ;
  • les principes du réseautage basé sur l’action ;
  • le “pitch fire” ou 60 secondes pour se présenter, ne pas oublier de présenter sa solution ;
  • le MVP (Minimum Viable Product) : “les produits minimum viables doivent être des produits avec la valeur minimale, l’expérience minimale désirée, la perte d’argent minimale, et qui puissent impulser une dynamique maximale au projet” (cf. Dan Rockwell) ;
  • le business model de la start-up : écouter, s’adapter et rester lean , la révolutions du customer development , la notion de pivot ;
  • ne pas avoir peur de l’échec (cf. Fail conferences)

Non seulement les idées développées sont intéressantes mais surtout elles sont faciles à lire et donnent envie de les mettre en pratique au plus vite.

C’est une lecture revigorante et pleine d’optimisme. Un véritable guide pour l’entrepreneur d’aujourd’hui et de demain.

Maintenant, la marque Startup Weekend est devenue synonyme d’individus capables et bosseurs. Ceux qui recontactent des personnes qu’ils ont rencontrées au cours des WE savent que le job sera réalisé.

Les prochains startup weekends en France auront lieu :

  • Montpellier, 11/13 mai ;
  • Lille, 11/13 mai ;
  • Paris, 25/27 mai.

Vous y verra-t-on ? Nous l’espérons… A bientôt.

Crédit photo : diateino.

Leave a Reply