Bienvenue en France PRIMARK !

On connaissait déjà l’ami suédois, H&M, l’ami espagnol, Zara ou encore l’ami américain, Gap. Et bien, c’est au tour du géant irlandais Primark de s’inviter sur le sol français.

En effet, la chaine de prêt à porter à petit prix a récemment annoncé une arrivée fracassante en France courant 2013.

Présent en Grande Bretagne depuis 1969, période bénie du Swinging London qui a permis aux jupes de raccourcir à vitesse grand V, aux cheveux de pousser librement, aux cuissardes de monter toujours plus haut, au son des Beatles ou des Kinks, l’enseigne enregistre toujours, 45 ans plus tard, des chiffres de croissance à deux chiffres qui fait pâlir ses concurrents.

 

Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 241 magasins qui sont implantés à travers 7 pays européens. Au milieu de cette invasion, la France fait cavalier seul et triste… Plus pour longtemps heureusement !

Mais les conditions d’installation restent soumises à de nombreuses contraintes techniques dues aux renouvellements permanents des multiples collections.

Assumant ouvertement que ses sources d’inspirations viennent directement des collections des plus grands créateurs, les magasins Primark doivent être en mesure de recevoir plusieurs livraisons par semaines et ce, dans des quantités à la hauteur de l’attrait qu’elles suscitent. Si l’on attend encore une implantation massive de l’autre géant anglais, Topshop, voilà déjà une bonne nouvelle qui pourrait décider son concurrent à enchaîner le pas.

Quand on sait que les prix sont facilement inférieurs de 20% à 40% par rapport aux grands distributeurs de prêt à porter habituels que sont H&M ou Zara, on imagine aisément les quantités de chemisiers, verstes, robes, manteaux ou sacs à déverser ! Le groupe négocie donc actuellement des emplacements bien privilégiés, répondant à la fois à ses impératifs techniques et commerciaux.

Si l’emblématique Primark de Londres se situe sur Oxford Street, ses petits cousins français devraient se contenter, dans un premier temps, de centres commerciaux. Six ouvertures sont prévues en France sur les 18 prochains mois, mais les responsables affirment quant à eux qu’il s’agit d’un test en vu d’un développement à plus grande échelle. Une aubaine pour celles et ceux qui ont un léger penchant pour le renouvellement permanent de garde robe à moindre frais !

Leave a Reply