Créez vos bijoux sur mesure avec Gemmyo

Vente de bijoux et vente en ligne peuvent sembler incompatibles tant l’affectif va jouer au moment de l’achat, et tant le coût de l’objet peut être élevé. Cependant, le marché du luxe est actuellement en plein essor. Nous vous proposons un petit zoom sur la société Gemmyo qui attaque le marché de la joaillerie en ligne en proposant à ses clients de créer leurs bijoux sur mesure.

Joaillerie et Web

La joaillerie sur le web est en pleine ébullition. Il existe trois principaux types de sites. Tout d’abord, les spécialistes de la vente sur le web qui profitent de leur expertise du e-commerce mais qui négligent la part de rêve importante dans le monde de la joaillerie et du luxe. Ensuite, les sites de vente en ligne, qui sont généralement ceux des grandes chaînes de bijouterie française. Le catalogue y est limité et la gamme de prix correspond davantage à un marché de masse.

La spécialité des grandes chaînes est, en effet, une vente de produits de catalogues avec des pierres dont la qualité n’est pas toujours la meilleure. Enfin, Il y a les sites vitrines, proposés davantage par les artisans joailliers et les grandes maisons de la place Vendôme. Ils permettent de mettre en valeur les modèles de bijoux et inciter le client potentiel à les retrouver en boutique. Ces acteurs omettent ainsi d’utiliser internet comme un canal de distribution à part entière. Jusqu’à présent, le “sur mesure” était plutôt la spécialité des joailliers indépendants et des grandes maisons mais était quasi inexistant en ligne.

Joaillerie sur mesure en ligne

En s’inspirant du site américain Gemvara, Gemmyo innove sur le marché français en se positionnant sur la vente en ligne de bijoux sur mesure. Le catalogue propose des exemples de bijoux déjà personnalisés. Une fois le bijou sélectionné, il est possible de choisir la pierre parmi une palette de 12 couleurs (tanzanite, tourmaline, diamant, grenat, etc.) et également l’alliage (argent, or rose, or blanc, or jaune). Les pierres fines proposées permettent de couvrir une large gamme de couleurs en limitant les prix. Il est également plus simple de trouver des pierres fines que des pierres précieuses aux formes et dimensions recherchées pour être serties sur les bijoux proposés par Gemmyo. Néanmoins, le diamant fait aussi son apparition sur certains modèles.

Du point de vue des prix, Gemmyo se situe dans une gamme supérieure à celle des grandes chaînes de bijouterie (pour les premiers prix) mais bien inférieure aux joailliers indépendants et grandes maisons. Néanmoins, il faut faire attention, une bague Edelweiss en argent par exemple, proposée à 469 euros avec un grenat (pierre rouge), peut passer à 739 euros avec une tanzanite (pierre violette), compte tenu de la rareté de celle-ci. La production du bijou choisi est lancée lors de la validation de la commande: pas de stock à gérer. Trois à six semaines plus tard, le client est livré.

La mise en valeur des produits sur le site est très qualitative, une grande place est accordée aux pierres et à leur couleur. Un filtre par pierre est également proposé, certaines formes de bague n’étant pas disponibles avec toutes les pierres. La société veut aller encore plus loin dans la personnalisation des bijoux grâce à l’ajout d’options, notamment la possibilité de sélectionner plusieurs pierres différentes sur un modèle disposant de plus d’une pierre.

Une relation privilégiée avec les clients via les réseaux sociaux

La décision d’acheter sur Internet un produit de la valeur d’un bijou peut s’avérer difficile à prendre. C’est pour aider à franchir le pas que Gemmyo mise beaucoup sur la publication de contenu et une forte présence sur les réseaux sociaux, notamment Facebook.

Gemmyo offre notamment la possibilité de contacter le service client par e-mail et par téléphone. Celui-ci n’hésite pas à passer du temps avec les clients potentiels pour établir une relation de qualité. La société a, à plusieurs reprises, réalisé des bijoux dessinés par des clients. La contrepartie demandée est de pouvoir ajouter ce bijou à son catalogue. C’est ainsi qu’est née la bague Emeline (photo ci-contre) nommée du prénom de sa créatrice. Le site propose également un blog qui publie régulièrement des articles sur la joaillerie. Nous déplorons néanmoins le manque d’intégration du blog dans le site (sur plateforme Blogger de Google et URL ne contenant pas le nom de la société).

Néanmoins, l’équipe nous a confirmé que la nouvelle version du site en préparation intègrera le blog. Concernant les réseaux sociaux, Gemmyo est essentiellement présente sur Facebook. Elle interagit en permanence avec ses fans pour les inviter à choisir les orientations à prendre sur les bijoux qui seront plus tard proposés au catalogue. La page Facebook organise également des jeux concours pour trouver le nom des bijoux (parfois en partenariat avec des sites web ou blogs de mode). La société prévoit également la création prochaine d’un club d’ambassadeurs où les meilleurs clients pourront donner leur avis sur les photos des prototypes en préparation. C’est cette démarche de co-création avec les clients qu’elle souhaite développer et pour cela, elle compte utiliser tout le potentiel offert par les réseaux sociaux.

Gemmyo a déjà fait parler d’elle dans le journal “Les Échos” et vient de lever en décembre 340 000 euros auprès de plusieurs investisseurs et entrepreneurs du web, notamment certains des fondateurs de PriceMinister.

Leave a Reply