Excursion en Sulawesi du Sud

Loin, loin, encore plus loin que la rieuse Bali, l’île de Sulawesi autrefois nommée Célèbes durant la colonisation hollandaise. En forme d’orchidée, elle se déploie entre Borneo et l’archipel des Moluques.

L’île comporte six provinces administratives et plusieurs groupes ethniques se distinguent; zoom sur l’un d’eux internationalement connu après s’être ouvert au tourisme dans les années 1970 : les Toraja.

Cap donc sur le pays Toraja, à huit heures de route de la capitale, Makassar. C’est là que vit ce groupe ethnique originaire de Chine qui se serait installé en Sulawesi du Sud il y a plusieurs millénaires après avoir choisi cette région montagneuse comme terre d’élection.

Les Torajas sont connus pour leurs maisons traditionnelles en bambou, leurs cérémonies funéraires au cœur de la vie de la communauté – l’enterrement officiel peut avoir lieu plusieurs années après le décès et jusque là le défunt sera considéré comme malade – et l’enterrement de leurs morts dans des tombes creusées dans des falaises.

Si vous avez la chance d’y séjourner à l’occasion d’une cérémonie funéraire; alors, peut-être descendrez-vous dans la jungle une piste détrempée par la pluie , vous tenterez de ne pas glisser et de garder votre dignité alors que des petites mamies vous doublent allégrement.

Vous croiserez des hommes qui portent des cochons noirs sur leur épaule, attachés à des bambous, vous vous enfoncerez de plus en plus profondément dans la jungle et atteindrez une sorte de terre-plein.

Là, vous assisterez à ces rites qui rythment la vie des Toraja depuis des millénaires; la nuée de jeunes filles embauchées pour servir à boire aux invités, la parentèle du défunt réunie dans des baraquements en bambou spécialement construits pour l’occasion, les cochons et les buffles que l’on sacrifie et dont on distribuera la viande aux convives, les petites filles du disparu en habits traditionnels – virevoltant dans la boue et égayant de leur grâce et de leurs habits chatoyants ce spectacle sanglant.

Un speaker déclamera au micro des paroles qu’il vous semblera psalmodier, l’air sera toujours aussi chaud et humide et vous serez là tout au bout de votre monde. Une expérience unique.

Crédits photos : Wikipedia, Alain Peden, Awesomeislands

Leave a Reply